Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 22:42

La réforme des rythmes scolaires vise à mieux répartir les heures de cours sur la semaine, à alléger la journée de classe.

Nous regrettons que cette réforme ne soit pas suffisamment large, nous aurions aimé un grand projet de refondation réelle du système scolaire pris dans son ensemble de la maternelle au supérieur dans laquelle les rythmes ne sont qu'un élément parmi d'autres. Car notre école est malade de ses 150 000 jeunes qui sortent chaque année sans diplôme.

 

Néanmoins nous pensons que certaines dispositions de cette réforme sont positives : le passage à 9 demi-journées au lieu de 8 est un choix pertinent pour favoriser les apprentissages même si nous pensons qu'il aurait fallu choisir le samedi matin plutôt que le mercredi matin. Par ailleurs les temps ouverts dans le cadre périscolaire sont une opportunité à donner à tous les enfants, une ouverture dans de nombreux domaines qu'ils ne découvriront nulle part ailleurs : la musique, les échecs, le théâtre, le cinéma, les arts plastique, la pratique sportive, l'éducation à la citoyenneté, les problématiques de l’environnement,  ....

J'ai écouté les propositions de Nicolas Daragon sur France bleue Drôme Ardèche pour Valence et je suis effarée. Il veut proposer une simple garderie au lieu d'activités périscolaires de qualité. Il n'a qu 'un mot à la bouche c'est faire des économies, ne pas dépenser, c'est son projet politique, son credo !!

Quand il s'agit d'enfants c'est un peu révoltant. Ce qui fait grandir un enfant ce n'est pas seulement de l'apprentissage mais faire grandir un enfant et émerger un citoyen, ce sont des échanges des rencontres avec des lieux et œuvres de culture.. Raccourcir la journée scolaire pour imposer aux enfants de la garderie est inacceptable. J'espère que les professeurs des écoles, les parents, les éducateurs , les pédiatres dont je suis vont rentrer en résistance contre cette décision.

Si nous pouvons ainsi ouvrir des appétits à des enfants sur des domaines nouveaux, aider des familles à ce qu'après ces initiations ils puissent poursuivre dans le cadre de travail associatif, nous aurons je crois fait progresser des choses.

L'ancienne municipalité allait mettre en route des activités péri-scolaires dignes de ce nom avec différentes associations intéressées, le plan était organisé et budgété et nous n'allions pas augmenter les impôts pour cela. Impliquer les associations dans cet accueil péri-scolaire aurait permis de créer des passerelles utiles et aurait permis d'aider financièrement un tissu associatif souvent en difficulté. Faire de la politique c'est choisir, et nous choisissions l'éducation des enfants au doublement des effectifs de la police. Parce que faire des citoyens et citoyennes c'est de la prévention qui induira une diminution des besoins de policiers.

Je crois que le maire de Valence connaît très peu les besoins de l'enfant et je ne vois pas parmi les nouveaux éluEs un seul qui s'exprime sur ce sujet et pourrait le conseiller en pensant aux besoins des enfants avant de penser à l'argent. Je crois qu'il y a peu de Valentinois qui n'accepterait pas que leurs impôts servent à ce que l'école puisse jouer un rôle de réduction des inégalités dans le début de la vie !

Nicolas Daragon suit les traces de l'autre Nicolas... Sarkozy qui avait fait supprimer le samedi matin pour des raisons économiques à court terme, sans penser aux conséquences sur les enfants. On les connait les conséquences de nombreux enfants sont livrés à eux-mêmes, et aux écrans du vendredi soir au lundi matin...

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jl 05/06/2014 10:21

Bravo ! Je vous rejoins complètement ! Une mobilisation est prévue ce soir à l'école Archimbaud pour défendre l'intérêt de nos enfants, j'espère que vous y serez. J'espère également vous croiser au conseil municipal du 16 juin. Cordialement,

Pages