Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 00:06

Suite à la première lecture des documents d'urbanisme la réaction d'EELV Drôme

EELV a réalisé une première lecture des documents soumis à la connaissance du public concernant le PDU (Plan de Déplacement Urbain) et le PLU (Plan Local d'Urbanisme) de Valence. Le premier constat est que ces documents d'urbanisme ne sont pas compatibles avec la réduction de la consommation d'énergie imposée par les engagements de la France pour la conférence sur le climat. Voyons pourquoi.

Concernant le PLU de Valence : les élu-e-s EELV n'avaient pas voté celui proposé en 2013 sur la question de la préservation des terres agricoles en particulier. Mais EELV n'est pas davantage favorable à une modification, soumise cette semaine à enquête publique, qui propose entre autre une augmentation du nombre de parkings voitures dans les nouveaux immeubles d'habitation ce qui n'est pas une bonne solution pour favoriser les déplacements non polluants en ville.

Concernant le PDU, également soumis à enquête publique, nous regrettons que des études coûteuses soient prévues pour la construction d'un troisième pont sur le Rhône et d'un pont supplémentaire sur l'Isère. Avec le rond-point des Couleures, le projet d'échangeur de Montélier, tous ces grands projets qui coûtent des millions d'euros sont inutiles pour les déplacements les moins polluants Bien au contraire ils contribueront à l'augmentation de consommation de carburants et au rejet des gaz à effet de serre et de particules fines.

Par ailleurs, ce PDU ne prévoit pas d'étude pour une voie cyclable continue et sécurisée entre Valence, la gare TGV et Romans. Nous avons dénoncé l’absence de voie cyclable sécurisée pour le franchissement du futur rond-point des Couleures !

Enfin, nous n'avons pas non plus trouvé le projet de prolongement de 500 mètres de la via-Rhôna entre Valence et Bourg-lès-Valence qui permettrait la continuité cyclable le long du Rhône en évitant la traversée de Valence, et faciliterait les déplacements domicile-travail à vélos entre Bourg-Lès-Valence et Valence.

Concernant le SCoT qui est à l'étude, nous souhaitons que comme dans le précédent projet aucune terre agricole ne soit consommée, ce qui semble largement remis en cause.

Les citoyens ont élu en 2014 des élus locaux qui malheureusement ne prennent pas la mesure de l'urgence climatique. Les projets qu’ils défendent facilitent et donc développent à terme les déplacements motorisés, et sont en contradiction avec les engagements que devraient prendre les collectivités dans le cadre de la conférence climat de réduire les gaz à effet de serre pour lutter contre les changements climatiques.

Nous le déplorons pour notre territoire, nous le déplorons pour notre planète et nous le déplorons pour la santé de nos enfants.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Danielle PERSICO
commenter cet article

commentaires

Pages