Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 17:33
Pesticides santé tous concernés,semaine des alternatives aux pesticides

Une réunion publique a eu lieu à Chabeuil lundi 27 mars sur "pesticides santé tous concernés"

Ci-joint mon intervention

Les pesticides sont, par définition, des substances destinées à lutter contre des organismes vivants considérés comme nuisibles pour d’autres organismes vivants. Ils agissent chimiquement sur des effecteurs qui sont souvent impliqués dans des fonctions vitales ou la reproduction. Ils perturbent la signalisation nerveuse ou hormonale, la respiration cellulaire, la division cellulaire ou la synthèse de protéines, permettant le contrôle efficace du nuisible.

Les pesticides sont des perturbateurs endocriniens (perturbation du système hormonal) :

Les pesticides se retrouvent dans le placenta et le corps du foetus, dans le méconium à la naissance, dans le lait maternel. Ils sont responsables d'augmentation de malformations génitales chez les jeunes enfants ; chez le garçon anomalies testiculaires et de l'orifice urinaire (hypospadias), puberté précoce plus fréquente chez les petites filles.

Diabète ,

Diminution de la fertilité chez les femmes et les hommes

Les pesticides sont cancérogènes

Depuis une vingtaine d’années des dizaines d’études épidémiologiques menées aux USA et ailleurs montrent que les utilisateurs de pesticides sont plus souvent atteints par certains cancers que la population générale.

-lymphome non hodgkinien (LNH), leucémies, myélomes

-cancers : prostate , testicule

- tumeurs cérébrales, cancers du sein...

Chez l'enfant : les études montrent également un risque accru de certains cancers (hémopathies, tumeurs cérébrales) chez l'enfant exposé avant pendant ou après la vie foetale , que ce soit pour des raisons professionnelles (parents agriculteurs) ou domestique.

Les pesticides sont immunosuppresseurs : diminution des défenses immunitaires de l'organisme

Les pesticides sont neurotoxiques :

-Maladie de Parkinson, Sclérose latérale amyotrophique, maladie d'Alzheimer :

Une étude française récente montre que, chez des agriculteurs hommes, le risque de développer la maladie de Parkinson était multiplié par 5.6 et celui de développer la maladie d’Alzheimer multiplié par 2.4 par rapport à des groupes non exposés.

Une étude californienne a montré augmentation du risque de maladie de Parkinson chez les personnes vivant ou travaillant à proximité de champs traités par pesticides, contamination le plus souvent par voie aérienne.

-Développement cognitif :

Très récemment, une première méta-analyse confirme une augmentation significative de certains déficits cognitifs (attention, capacités visuo-motrices, abstraction ver-bale, perception) chez les agriculteurs après une exposition chronique aux pesticides.

Une étude concernant deux populations d'enfants soumis aux pesticides ou non montre que les enfants exposés présentent plus de déficit de l'attention ou hyperactivité.

-Troubles anxieux et dépressifs : chez les personnes exposées aux pesticides ces troubles sont plus fréquents , aussi bien dans les suites d’expositions massives au décours d’intoxications aiguës que pour des expositions plus modérées mais prolongées.

Exposition pendant la grossesse et chez le jeune enfant :

Avant la conception, les cellules germinales des parents (spermatozoïdes et ovules) peuvent être impactées par des expositions toxiques. Au cours de la vie fœtale, l’enfant est complètement dépendant de l’environnement intra-utérin, influencé par la santé de la mère, son alimentation, ses expositions chimiques et physiques.

Les expositions à des toxiques chimiques au cours de ces périodes de vulnérabilité accrue peuvent être responsables de pathologies et de handicaps chez le nouveau-né, chez l’enfant ou durant la vie entière.

Les mille jours qui vont de la période pré-conceptionnelle à la deuxième année de vie des enfants sont une période de grande vulnérabilité à l'environnement . C'est la période où l'on passe du stade embryonnaire avec une seule cellule au statut d'être humain avec des milliards de cellules

L'environnement influence l'épigénétique c'est à dire l'expression des gênes. L'expression de notre patrimoine génétique est très influencé par l'environnement. Ces modifications ne touchent pas les gênes eux-mêmes mais les éléments qui contrôlent l'expression des gênes

Stratégie clef dans la prévention des maladies chroniques non transmissibles (nouvelles épidémies : obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, troubles neurologiques et du développement...)

Mieux comprendre ces mécanismes est un enjeu de santé publique, cela permettrait de mettre en place des mesures de prévention précoce dès le désir d'enfant.

Certaines molécules dont les pesticides organochlorés pourraient programmer chez le fœtus la survenue à l'âge adulte de maladies devenues épidémiques (obésité, diabète, cancers hormono-dépendants, allergies, maladies auto-immunes, troubles du développement neurologique dont l'autisme, et les maladies neuro-dégénératives). Le stockage de ces polluants dans le tissu adipeux permet une libération à bas-bruit à distance d'une exposition.

Les décisions des gouvernements successifs concernant les effets nocifs des pesticides et autres toxiques environnementaux perturbateurs endocriniens ne sont pas à la hauteur du risque en particulier pour les professionnels, les personnes exposées sans information en particulier les femmes enceintes et les enfants.

Le domicile familial est un lieu de contamination pour les enfants, les parents peuvent y être attentifs tant la santé de leur enfant et du futur adulte dépend des expositions aux toxiques environnementaux de l'enfance :

alimentation chargée en pesticides (proposer des aliments biologiques)

diffusion d'insecticides pour moustiques, fourmis...

manipulation d'insecticides au jardin

traitements chimiques à base de pesticides, anti-poux, anti-gales

colliers insecticides des animaux domestiques

manipulations d'insecticides au jardin...

Je voterai Benoit Hamon parce qu'il s'est engagé sur l'élimination des perturbateurs endocriniens, c'est urgent avant que notre  fonctionnement cérébral soit lésé en particulier celui de nos enfants qui auront des décisions difficiles à prendre pour la survie de la planète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages