Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:29

Je trouve intéressant cet article de l'expansion qui nous ramène à l'importance de nos choix  localement !!

 

 

Bio: alerte sur les produits d'importation
 Par Stéphanie Benz et Chloé Hecketsweiler - publié le 29/10/2010 dans l'Expansion
Malgré leur label, nombre d'aliments en provenance de l'étranger ne sont pas bio en raison de fraudes, et sont
même parfois dangereux pour la santé.

En cause :
l'absence d'harmonisation des contrôles en Europe, et le flou sur les méthodes de certification de la filière.
.........
Aziz Messai, le représentant dans les pays de l'Est de l'organisme de contrôle spécialisé dans
l'agriculture biologique Ecocert, n'en revient toujours pas. L'an dernier, lors d'analyses de
routine en Serbie sur des fruits rouges destinés à l'exportation vers l'Union européenne, il s'est
rendu compte que ces baies étaient traitées aux pesticides. "Certains exportateurs vendaient
plus de produits bio qu'ils n'en produisaient", enrage le contrôleur, qui a dû déclasser 100
tonnes de fruits. Au moins ne se sont-ils pas retrouvés sur les étals européens sous l'étiquette
AB, le label certifiant l'agriculture biologique. Contrairement à ces concombres égyptiens, à
ces abricots secs turcs, à cette huile d'olive espagnole, à ces pommes ou à ce blé argentins,
eux aussi bourrés de pesticides, ou encore à ce riz OGM américain. De quoi s'interroger sur la
qualité réelle du bio importé...
La question est tout sauf anodine. Si le contrôle des produits achetés hors de l'Union
européenne est strict sur le papier, il est en réalité loin d'être fiable à 100 %, comme le
montrent les données inédites que nous publions ci-contre. Au sein même de l'UE, l'existence
d'un cahier des charges en apparence unifié ne garantit pas les mêmes caractéristiques "bio"
pour les productions d'origine française, espagnole ou roumaine. Le bio en provenance de
l'étranger a pourtant envahi nos magasins. En 2009, 38 % des aliments présents sur les rayons
biologiques étaient importés, contre 30 % en 2008....

 

Comme quoi il est important de développer l'agriculture biologique de qualité et de proximité comme nous voulons le réaliser à Valence et dans l'agglomération.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages