Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 22:40

Au lendemain de la fin du sommet de Copenhague, les Verts réagissent au résultat final et aux dernières annonces.

Les dirigeants des grands pays ont échoué lamentablement. Et plutôt que d’assumer leur échec devant les pays les plus vulnérables qui n’ont pas pris part aux discussions finales, ils sont partis par la petite porte. Pas de photo de famille. Pire : ils nous font croire à un « succès » en mentant à l’opinion publique. Car l’absence d'engagements contraignants et le non-engagement de transfert de nouvelles technologies et de moyens financiers, du Nord vers le Sud, font qu’en l’état, le but initial de la conférence qui était de ne pas dépasser 1,5°C est hors d'atteinte.

La Chine et Obama sont les responsables principaux, mais l’Europe a péché par sa désunion. Nous avons eu la triste démonstration que nombre de nos responsables sont en fait des irresponsables. Ainsi Nicolas Sarkozy a, pendant sa conférence de presse, déclaré que l’ « Accord de Copenhague » est un « succès » car, par exemple, il deviendra juridiquement contraignant en 2010.  C'est faux.  L’ « Accord de Copenhague » ne dit rien là-dessus. Idem pour la prétendue affectation des financements pour les forêts ou l’Afrique. Quant à une Organisation Européenne de l’Environnement, elle existe déjà et s’appelle l’Agence Européenne de l’Environnement. Et les fonds nouveaux promis aux pays les plus pauvres ne sont pas garantis : l’aide pour les trois prochaines années sera allègrement prise sur l’aide au développement actuelle.

Comment espérer mobiliser les citoyens en juin quand les négociateurs de l’ONU se retrouveront à Bonn ? Comme leur faire croire que les Chefs d’Etat, déconnectés de l'opinion mondiale, peuvent prendre des décisions courageuses après tous ces mensonges ?

Les pays qui ont été exclu des discussions sur l’ « Accord de Copenhague » doivent le rejeter, et tout faire pour trouver un accord ambitieux dans le cadre de l’ONU que ce soit à ce soir à Copenhague ou début 2010. L’Union européenne doit continuer à soutenir l'action de l'ONU, ses dirigeants doivent arrêter de jouer la communication et du chacun pour soi pour rechercher une plus grande cohésion, et parler enfin d’une voix forte et ambitieuse.

Le risque existe que l’ « Accord de Copenhague », s’il est signé par quelques pays mais rejeté par la majorité, créé un processus parallèle à l’ONU qui – en pratique – pourrait rendre caduc les négociations onusiennes. On craignait qu’ils tuent Kyoto, ils vont peut être tuer le Convention climat de l’ONU. Ce serait alors la victoire posthume de Bush, et un recul majeur face aux enjeux qui sont devant nous. »

Les Verts Drôme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages