Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 22:38

 

J'étais invitée à l'Assemblée générale des jardins familiaux jeudi 4 Novembre 2010. Les militants des Verts-EE expliquent dans leur communiqué de presse de ce jour  aussi bien la situation que moi. Je le mets en copie en fin d'article.

Je veux  expliquer le malaise de cette AG surtout au début de la soirée,  l'agressivité entre deux camps :  les jardiniers qui ne voulaient pas déménager dans les circonstances qu'on leur proposait et la municipalité représentée par la première adjointe et les éluEs présents dont moi. Voyant la situation bloquée et me sentant très mal à l'aise par cette agressivité ambiante j'ai pris la parole pour demander qu'il y ait une remise à plat et une discussion autour d'une table pour trouver ensemble des solutions entre l'association et la municipalité. Cette ouverture a permis de calmer le jeu et  d'envisager plus sereinement la suite de la soirée.

 

Néanmoins, je l'ai dit en exécutif ce matin une  proposition pourrait être de partager la "figue" en deux :  une partie des jardins qui déménageraient sans urgence  et une partie des jardins qui pourraient rester et s'intégrer dans un futur écoquartier à définir. Les figuiers et autres fruitiers  pourraient ainsi trouver une certaine  longévité !!

Y a-t-il urgence en la matière?? Le plan d'occupation des sols en vigueur atteste que cette zone n'est pas constructible soumise à un Plan de Prévention des Risques d'Inondation. S'il devait y avoir modification du zonage ce que je ne souhaite pas au vu des lieux qui me semblent à préserver, cela ne sera pas avant 2013 donc aucune précipitation n'est justifiée c'est ce que nous avons défendu.

 

Ce que j'ai découvert dans les jardins familiaux  :

-la richesse des liens humains que  le jardinage  a permis d'établir

-l'énorme travail entrepris par les jardiniers pour aménager leurs terrains, les fertiliser.

 -la nécessité de ces jardins pour subvenir aux  besoins de certains jardiniers et jardinières.

- le rôle important des jardins familiaux dans la lutte contre l'isolement et le maintien ne bonne santé mentale et physique des personnes âgées.

-l'investissement sur la formation des jardiniers avec le souci environnemental de préserver l'eau et de limiter l'usage des pesticides.


Le président de la fédération des associations de jardins familiaux a aussi noté la vitalité de l'association et le nombre important de personnes en insertion qui en sont  membres, il accompagnera l'association dans sa recherche de solutions avec la municipalité.


 

 

4940436489_18315ab0cf.jpg 4940436489_18315ab0cf.jpg4940436489_18315ab0cf.jpg 4940436489_18315ab0cf.jpg 4940436489_18315ab0cf.jpg 4940436489_18315ab0cf.jpg 4940436489_18315ab0cf.jpg

 


Communiqué de presse du 5 novembre 2010

Europe-Ecologie-les Verts demandent la sauvegarde des jardins familiaux et des espaces verts naturels de Valence.

 

La ville de Valence met à disposition de l’association des Jardins Familiaux entre Fontlozier et l’Epervière 145 jardins familiaux sur 6 hectares de bonnes terres alluviales.

Ces jardins familiaux créés il y a vingt ans, permettent à de nombreuses familles de se nourrir, de s’épanouir dans le jardinage, de maintenir une activité physique, de se retrouver dans ce lieu de rencontres, de se promener…

Ils permettent aussi à certains de se réinsérer après un parcours plus difficile.

C’est non seulement un lieu qui permet de compléter un revenu mais aussi qui permet le lien social, la convivialité, l’organisation de fêtes familiales.

 

Mais sans concertation, et sans anticipation le maire de Valence a demandé à l’association de quitter les lieux fin 2010 ! En effet un projet d’éco-quartier serait à l’étude sur ces terrains là.

 

Les jardins sont clôturés, ils sont équipés de cabanons et de systèmes d’arrosage, et des arbres fruitiers plantés de longue date. Certains jardins sont déjà semés.

Les jardiniers ont une convention jusqu’en 2011. Il faut donc leur trouver un point de chute. La mairie propose le plateau de Lautagne, difficile d’accès, non équipé, venté. Parmi les jardiniers certains n’ont pas de voiture, d’autres sont âgés, et l’accès à pied ou à vélo est impossible.

Cette zone verte le long d’un canal est un lieu naturel remarquable en centre ville qu’il faut sans doute mieux étudier, et peut-être protéger plutôt que le détruire.

 

Europe-Ecologie- les Verts n’ont bien entendu pas d’opposition de principe à la création d’un éco-quartier qui est peut-être un projet intéressant mais nous n’avons actuellement aucun élément pour en juger. Une communication sur ce projet est nécessaire afin que chacun puisse juger de sa pertinence.

 

Europe Ecologie - les Verts déplorent le manque de concertation avec les personnes concernées et l’urgence de l’injonction. Il faut laisser le temps à la discussion démocratique

Europe-Ecologie-les Verts demandent la sauvegarde des jardins familiaux et des espaces verts naturels dans la ville.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loulou 06/11/2010 14:54


Eh bien c'est pas avec vous que Valence va bouger un jour... Quel conservatisme ! Vous êtes contre tout. Des couleuvres à Chateauvert maintenant... C'est plutôt les verts qui ne sont jamais les
derniers à nous en faire avaler des couleuvres !

pfff vous êtes désespérants d'immobilisme amis verts.


Ramon 06/11/2010 14:33


Nous trouvons votre communiqué de presse à la hauteur de votre partie" Europe-Ecologie- les Verts" et de vos engagements électorals "un chat est toujours un chat", vous redonnez confiance à
d'autres citoyens républicains ainsi que sur une vrai concertation démocratique et non omme certains élus qui sortent de leurs "bureaux" aprés les faits pour se pavaner devant la presse.(Espace
jeunes polygone).

A méditer de Saint Exupéry "Le Petit Prince"
AIMER CE N'EST POINT NOUS REGARDER L'UN L'AUTRE, MAIS ENSEMBLE DANS LA MEME DIRECTION.
Courage.


Pages