Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 09:09

A l’occasion des cantonales, Le PS de la Drôme entend, selon un communiqué, “renforcer la majorité de gauche départementale dans le pluralisme”.

Mais les déclarations de candidatures aujourd’hui confirmées envoient un autre message politique :
- une grande partie des suppléants investis par le PS sont de droite, encartés ou non dans un parti de la majorité nationale sarkozyste

- Nombre de documents de campagne ne font référence ni à la gauche, ni au socialisme ni aux valeurs qui soutiendraient une politique de gauche au Conseil Général.

Ces choix révèlent une stratégie bien éloignée de l’objectif affirmé. Après avoir évité tout accord avec les écologistes, le PS préfère s’allier avec le centre et la droite. Pour rendre cette alliance possible, il dépolitise les élections pour n’en faire qu’un enjeu de gestion.

Ces choix de court terme, qui révèlent des enjeux de pouvoir plus que des options politiques claires, contribuent au détournement des citoyens de la politique. Ces candidatures “sans étiquette” et ces alliances “flottantes” envoient un message inquiétant, celui du renoncement au débat et à la démocratie. La voie sera libre ensuite pour les extrêmes, dont le seul slogan est simplement «tous pareils».

Nous sommes forcés de constater que le PS prend un réel risque sur  l’ avenir ; de constater que ce parti, qui avait l’occasion de renforcer réellement le pluralisme au Conseil Général, par des accords avec des partenaires de gauche ou écologistes, a choisi avant tout de renforcer sa prééminence en négociant avec le centre et la droite.
L’année prochaine, dans le contexte de l’élection présidentielle et de la préparation des législatives, le PS cherchera des partenaires et l’électorat qui vote régulièrement pour ces partenaires. Pour nous, les conditions des succès de demain se préparent aujourd’hui.

C’est dans la coopération et le respect des apports des uns et des autres que pourra se construire une alternative pour notre pays.

Nous regrettons que les choix du PS drômois marquent un mauvais départ sur le chemin de cette coopération. Pour notre part, nous restons disponibles et fermes dans nos convictions.

 

Europe-Ecologie Les Verts Drôme le 12 Mars 2011

Partager cet article

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CANTONALES
commenter cet article

commentaires

Riri 16/03/2011 16:26


A lire avant de jeter l'anathème sur les socialistes la position du maire de notre ville sur son blog sur cette question du nucléaire.
Les éoliennes c'est vrai que ce serait une première réponse mais effectivement pas suffisante et surtout pas en ville (comme cela avait été imaginé à l'épervière). En revanche en entrée d'agglo (au
nord et au sud), pourquoi pas ?

Ce qui est gênant dans cette affaire, en dehors des risques que nous prenons à jouer les apprentis sorciers, c'est que les citoyens n'ont jamais été associés au choix du nucléaire. La communication
des sociétés Areva et EDF sont loin d'être démocratiques et sont souvent très opaques. On a donc toutes les raisons de s'inquiéter et vouloir en sortir.

Et l'hydroélectrique ce ne serait pas aussi un moyen propre de produire de l'énergie ?


JFCC 16/03/2011 13:54


@Riri: Bien d'accord avec vous, pour voter vert et pour embêter Madame Persico sur l'urbanisme, quand même. Mais au moins, je suis content de pouvoir lire ce type de débat sur les politiques
locales.

@Poil à gratter: Vu les réactions des édiles socialistes quant au nucléaire dans la Drôme, à leur soutien à des projets de développement qui vont à contre-sens (comme Oxylane), je comprends bien
que ça va être difficile pour les Verts de gouverner main dans la main avec le PS. Mais il va bien falloir trouver des accords ! Franchement, même si on peut leur reprocher un certain sectarisme,
si les Verts n'existaient pas à gauche, le débat à gauche serait bien pauvre et cette dernière serait vraiment sans idées.


Poil à gratter ! 16/03/2011 07:47


Quel dommage que vous ne mobilisiez pas votre verve pour taper sur la droite et ses candidats.
A vous lire , nous avons du mal à entrevoir un travail partenarial efficace au sein de la majorité de gauche du Conseil Général...
Votre parti est très jeune mais sait déjà, comme ses grands frères, faire fructifier au maximum sa capacité de nuisance.
Pas très constructif tout cela !!


Riri-vert 15/03/2011 22:56


J'ai pris ma décision Danielle : aussi surprenant que cela puisse vous paraître, eh bien je vais voter vert aux cantonales et j'invite tout le monde à faire de même!!!! Le nucléaire ce n'est plus
possible, il faut en sortir.

Bonne chance Danielle !

;-)

p.s : mais ce n'est pas pour autant que je ne viendrais plus vous embêter sur l'urbanisme valentinois !
;-)


Pages