Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 13:05

Journée d'action internationale initiée par des associations japonaises

 

IMG_0136.jpg

 

PARIS — La France entretient "le mythe d'un nucléaire sûr", a dénoncé mercredi le Réseau Sortir du Nucléaire au lendemain d'une réunion d'une trentaine de pays à Paris sur la sûreté nucléaire qualifiée par le collectif "de pur exercice de communication".

Sortir du Nucléaire, Attac et l'association franco-japonaise Echo-Echanges organisent une manifestation samedi après-midi à Paris dans le cadre d'une "journée d'action internationale" initiée par des associations japonaises trois mois après le séisme et le tsunami à l'origine de l'accident de Fukushima.

"Au lieu d'entretenir le mythe d'un nucléaire sûr, la France devrait amorcer une transition énergétique et s'inspirer de l'exemple de l'Allemagne", a indiqué Charlotte Mijeon, chargée de campagne à Sortir du nucléaire, lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale.

Le collectif qualifie la réunion des représentants de 33 pays mardi au siège de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris, de "pur exercice de communication, destiné à donner l'illusion que le risque nucléaire peut être maîtrisé".

"Aujourd'hui, tout le monde sait que les autorités gouvernementales (japonaises) et Tepco (l'exploitant de la centrale de Fukushima) ont menti et dissimulé des informations dans le seul but de ne pas développer de panique", a affirmé devant la presse Kolin Kobayashi, secrétaire général d'Eco-Echanges, association d'échange culturel basée en région parisienne.

Le député Noël Mamère (Europe Ecologie-Les Verts) a, pour sa part, souligné que l'accident de Fukushima était "un accident de civilisation".

"Lorsqu'il y a un accident nucléaire, il n'y a pas d'après, cela dure sur des générations", a-t-il ajouté, réclamant, aux côtés de la députée Elodie Vaxelaire (Parti de gauche), la "sortie du nucléaire".

Samedi, une manifestation partira à 14H30 de la place de République à Paris pour rejoindre l'Hôtel de Ville, ont précisé les organisateurs. Plus d'une vingtaine de rassemblements sont également prévus en France.

 

A Valence c'était ce matin devant la gare !!

 

Il va falloir d'urgence qu'on mette en place  un débat  sur le nucléaire avec nos partenaires de gauche dont le PC, qui a organisé jeudi soir une réunion sur l'énergie après Fukushima à Porte-lès-Valence.

La sortie du nucléaire ne veut pas dire perte des emplois. Si on poursuit dans le nucléaire   qui voudra être  liquidateur en France , question fondamentale ???

Ne vaut-il pas mieux travailler au démantèlement de ces usines mortifères,  au développement des économies d'énergie et des énergies renouvelables ??

 

 

A écouter et faire écouter  quelques arguments de Jérémy RIFKIN  après l'introduction  de Sarko

http://www.youtube.com/watch?v=j_EbrOjIGkQ


Partager cet article

Repost 0
Danielle PERSICO - dans NUCLEAIRE
commenter cet article

commentaires

Pages