Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:54

 

 

Travaillons ensemble était le thème de cette première journée de périnatalité.

J'étais présente  à double titre celui de pédiatre dans le cadre de ma formation et celui d'élue de Valence ville qui accueille le Maire ne pouvant pas être présent.

D'ordinaire ces journées étaient limitées à Valence et aux établissements publics. Là il s'agit de travailler ensemble public, privé d'échanger entre les différents acteurs de la périnatalité pour un meilleur accompagnement des femmes enceintes et des nouveau-nés sur un large secteur Drôme-Ardèche.

 

Les  événements qui entourent la grossesse, la naissance les premiers jours des nouveau-nés influencent l'état de santé des nouveau-nés et des mères, c'est un problème de santé publique.

 

Jusque dans les années 80 chacun travaillait dans son coin, le travail de périnatalité n'existait pas. Des néonatologues comme Alexandre Minkowsky dans les années 70 ont fait évoluer  la prévention et la prise en charge des prématurés et  fait évoluer les pratiques pour faire diminuer la mortalité des nouveau-nés et la mortalité maternelle

Puis sont venus les  plans de périnatalité  1994-2000 centré sur la sécurité et la qualité de la grossesse et de la naissance, début du  transport néonatal, le plan 2005-2007 sur l' humanité, la sécurité, la proximité, la qualité, la mise aux normes des maternités, l'organisation des transports, l'amélioration de l'environnement psychologique et social des mères, la mise en place des premiers entretiens individuels du quatrième mois.

Bien que des efforts aient été réalisés, le dernier rapport de la cour des comptes de 2012 est préoccupant. La France est en queue de peloton des pays industrialisés pour la mortalité avant un an 3,8 pour 1000 et aussi pour la mortalité des mères.

L’accès aux soins de qualité n’est pas garanti pour toutes les femmes et tous les nouveau-nés de la même façon sur le territoire. Il existe des inégalités entre les territoires, entre les régions entre les populations. Dans les départements d'outre mer la mortalité est deux à trois plus élevée qu'en métropole.

 

 

C'est la mobilisation de tous les acteurs concernés, d'un territoire de vie autour des problématiques de la conception, de la grossesse, de la naissance, de l'allaitement maternel et des premiers jours de la vie de l'enfant qui permettront d’identifier les différents types de risques : médical, social , psychologique et environnemental.

C'est bien le sens de cette journée de travailler ensemble, former un réseau de compétences pour améliorer la santé et aussi la relation précoce parent enfant qui joue un rôle essentiel dans le devenir du petit d'homme.

 

Organisation impeccable par l'office du tourisme, beaucoup de monde, des intervenants de qualité, des débats respectueux et constructifs.

Les échanges sur l'accouchement à domicile ont permis de préciser qu'il valait mieux coopérer plutôt que d'opposer "étriers et canapés".

 

Si les pouvoirs publics arrivaient à organiser des maisons de naissance proche des maternités, où la physiologie est respectée,  sans doute il y aurait moins de futures mères qui demandent d'accoucher à domicile. Ce pourrait être un beau projet de la gauche, permettre aux futures mères qui le désirent d'avoir un accouchement plus physiologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages