Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:49

Boris Cyrulnik vient de rendre un rapport sur le suicide des enfants. Bien étudié chez les adultes le suicide chez les enfants est très mal connu.  Il représente  la deuxième cause de mort chez les enfants de moins de 15 ans   après les accidents.

 

 

Le plus intéressant dans ce rapport ce sont les propositions apportées par le psychiatre, que je partage tout à fait.

 

" Porter une attention particulière aux mères durant les dernières semaines de grossesse, puis au cours des dix premiers mois de vie de leur nouveau-né. La neuro-imagerie a permis de voir les dégâts cérébraux que provoquent les carences affectives précoces: atrophie de certaines zones cérébrales, modification des circuits profonds des émotions et de la mémoire

Une formation poussée des métiers de la petite enfance,

L'école devrait également être moins stressante, De nombreux enfants développent des troubles psychiques en raison de leurs résultats scolaires ou d'une pression trop forte de leurs parents.»

 

 

L'attention particulière dès les premiers mois de la vie est essentielle, pour des responsables politiques ces recommandations doivent se concrétiser par  des changements  :

 

Augmentation de la durée des congés maternité ou paternité afin que l'enfant puisse être auprès d'un de ses parents la première année s'il le souhaite.

Augmentation du nombre de place d'accueil petite enfance, un véritable service public de la petite enfance comme le demande EELV et la gauche. La traduction locale serait qu'à  Valence nous devons poursuivre notre politique d'augmentation des lieux d'accueil pour les jeunes enfants. C'est la galère pour de nombreuses familles qui doivent faire garder leur bébé lundi chez la voisine, mardi chez la grand-mère, mercredi par le tonton...Dans la première moitié du mandat nous avons créé 60 places il reste encore trois ans pour en créer autant afin que les lieux d'accueil soient accessibles à tous les enfants et pas seulement aux enfants dont les parents travaillent.

Développement des lieux d'aide à la parentalité dans tous les quartiers afin que les parents puissent se rencontrer échanger avec des professionnels sans être jugés.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages