Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 00:41

Dans le cadre du travail de la commission environnement de Valence agglo nous étudions la possibilité de créer une recyclerie.  Nous avons réuni ce soir  autour de la table tous les acteurs dont c'est le coeur de métier. Les associations intéressées sont nombreuses et nous désirons que ce projet se fasse avec les acteurs de terrain.

Des porteurs de projet sont venus nous expliquer leur démarrage en particulier la ressourcerie verte à Romans.

 

 

Une ressourcerie (terme utilisé au Québec) ou recyclerie a pour objectif la réduction et la valorisation des déchets.

Déposer des objets dont on ne se sert plus afin qu'ils servent à d'autres.

Trois axes aux ressourceries :

 Un axe économique :  contribution à la création d'une activité économique centrée sur la valorisation d'objets et la revente aux particuliers.

Un axe social : création d'emploi, permettre à des personnes d'acheter à moinde coût des objets utiles

Un axe environnemental : préservation des ressources et des mileux naturels grâce à la réduction des volumes de déchets mis en décharge ultime ou incinérés. 

 

Nous n'en sommes qu'au début  mais la réunion de ce soir nous donne beaucoup d'espoir pour avancer dans le projet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

danielle persico 19/03/2012 00:56

Valence agglo gère les déchetteries où de nombreux objets réutilisables sont jetés et où les associations ne vont pas Valence-agglo serait partenaire avec les associations qui oeuvrent localement
dans la récupération, réparation,revente,comme Emmaüs ou d'autres dans insertion comme Tremplin ou d'autres encore.

Il n'est pas question de prendre le travail des associations mais bien de leur permettre de se développer sur des communes de l'agglo où elles ne sont pas présentes.
En fonction de l'implantation locale de telle ou telle association Valence-agglo pourrait étudier un partenariat.

francoise 30/10/2013 09:04

Où en est le projet de recyclerie sur Valence ?
Aller à la déchetterie est un cauchemar de gaspillage...

JCC 18/03/2012 19:57

@Précisions,

Peu importe que ce soit Emmaüs, l'Armée du salut, Oxfam, ou une autre association qui s'occupe de ces opérations de recyclerie, l'essentiel est qu'elle ait un satatut associatif ou coopératif (à
but non lucratif, donc), avec des objectifs écologiques et sociaux (en termes d'emploi et de réinsertion).
En la matière, il y a un vrai potentiel de développement et je ne sache pas qu'Emmaüs se plaigne qu'on leur "enlève le pain de la bouche" en la matière.
Et il est évident que tout projet de recyclerie en ville implique une allocation de locaux conséquents.
PS : l'"abruti" était de trop, je vous prie de m'en excuser. Mais accoler le mot "honteux" à "électoral" était particulièrement naze ;-)

précisions 17/03/2012 14:07

à JCC:
merci de garder pour vous vos propos qui confinent à l'insulte.En période électorale c'est ennuyeux...

Je n'incrimine JAMAIS LA PERSONNE,je m'en tiens au texte .

La "ressourcerie verte" de Romans n'a aucune relation juridique avec Emmaus .
C'est une association dépendante d'une plateforme nationale.

Enfin il n'est fait nulle part mention dans ce texte d'accroître en ville l'espace physique des associations afin de leur permettre de maintenir leur activité.
Il est seulement question de "réduire et valoriser les déchets", alinéa 3 ligne 9.

JCC 17/03/2012 10:21

Les trollers se lèvent tôt le matin, apparemment !
Si vous lisiez correctement les posts avant de vous acharner comme un abruti sur Danielle Persico, vous pourriez lire les deuxième et troisème phrases :
"Nous avons réuni ce soir autour de la table tous les acteurs dont c'est le coeur de métier. Les associations intéressées sont nombreuses et nous désirons que ce projet se fasse avec les acteurs de
terrain."
C'est donc bien notamment avec des associations comme Emmaüs qu'il s'agit de travailler, pour que les Valentinois n'aient pas à se déplacer jusqu'à Étoile pour donner les biens qu'ils n'utilisent
plus.
Les associations elles-mêmes sont demandeuses d'espace en ville, car c'est un moyen d'accroître signifiactivement leur activité, fort utile à la société.

oui à Emmaus, non à une recyclerie 17/03/2012 07:45

C'est ce que font déjà , depuis longtemps, les Communautés des Chiffonniers d'Emmaus , à Etoile et à Saint Paul les Romans.
Pourquoi enlever le pain de la bouche aux plus démunis qui en vivent et se réinsèrent par le travail?
De plus, pour ce travail, Emmaus ne demande rien au contribuable local,via les taxes foncière et d'habitation.

C'est en vue du bilan électoral pour les municipales de 2014? honteux.

Pages