Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 08:28

Je viens de lire le dernier Valence mensuel. Le dossier est celui de la ville nature, un article très bien rendu après mon entretien avec la journaliste.

 

En fin de mandat cela fait plaisir de voir quelques projets que nous avons portés se réaliser, sans les élu-e-s écologistes tous ces projets n'auraient pas vu le jour.

L'abandon des pesticides, la préservation de la zone humide de Châteauvert, un parc à moins de 10 minutes à pied des habitations, l'organisation pour un travail cohérent sur les canaux ce sont des volontés politiques que les élu-e-s EE-LV ont défendu avec ardeur...

Est en cours  le travail en lien avec le CG de classement de certains espaces naturels en espaces naturels sensibles , qui ont une meilleure protection.

 

Un bémol sur l'article c'est l'encart sur les terres agricoles et naturelles par la conseillère municipale déléguée à l'urbanisme durable et règlementaire.  Que les Valentinois-e-s ne se méprennent pas l'élue en photo n'est pas écologiste mais dans la majorité PS, et  ses propos non plus ne sont pas écologistes. Je tiens à le préciser. Les Valentinois-e-s connaissent l'action des élu-e-s EE-LV pour la protection des terres agricoles si nous avons voté contre le PLU (Plan Local d'Urbanisme), c'est sur ce point de la préservation des terres agricoles en particulier à Maninet. Dire que nous avons gelé toutes les terres naturelles et agricoles n'est pas la réalité. Pour nous écologistes c'est de plus en plus une urgence et nous attendons l'avis des collectivités publiques sur le PLU et la consommation des terres agricoles, si chacun prends ses responsabilités pleines et entières le PLU ne pourra pas être adopté en l'état puisque justement nous consommons des terres agricoles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages