Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 23:42

Nous avons appris que Décathlon poursuit les démarches auprès des propriétaires des terres agricoles route de Beaumont pour y installer Oxylane cf article mai 2010. C'est sur le canton de Valence 4 et notre groupe politique municipal Verts et Citoyens  a pris position pour réserver les terres agricoles péri-urbaines à la production locale de légumes et de  fruits et pas aux grandes surfaces .

Les riverains à proximité ne semblent pas du tout au courant de cette hypothèse qu'une grande surface viendrait s'installer dans ce lieu et ceux que j'ai rencontrés aujourd'hui ne semblent pas réjouis du projet.

La campagne électorale  est l'occasion d'informer le plus grand nombre. Pour celà  les candidatEs EELV prévoient une conférence de presse sur site lundi 7 Mars  à 17h route de Beaumont après intermarché en lieu et place de l'arrêt des transports scolaires.

En présence de Gérard LERAS Vice-président EELV région Rhône-Alpes en charge du foncier.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans AGRICULTURE
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 11:21

EUROPE ECOLOGIE -LES VERTS DRÔME

CANTONALES MARS  2011 VALENCE 4

DANIELLE PERSICO/GILLES PRADON

La relation entre les zones urbaines et rurales est au cœur du projet des écologistes.

Le Conseil général a des outils règlementaires pour préserver les terres agricoles péri-urbaines

Venez en débattre Mardi 1er Mars de 20h à 22h

MJC De Châteauvert place des Buissonnets

en présence de Pierre-Antoine LANDEL président du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale)

 

La Drôme est un département très diversifié, où l’agriculture fait vivre plusieurs milliers de familles en même temps qu’elle structure l’espace et les paysages.

L’agriculture est un enjeu essentiel pour la Drôme :

En 35 ans, le département a perdu plus de 15% de sa surface agricole soit 800 hectares en Drôme par an, et ce phénomène s’accélère. A l’heure où l’alimentation des villes redevient une priorité, le département doit engager une politique résolue de préservation des terres agricoles, en particulier dans les zones péri-urbaines, notamment en appliquant la loi relative aux Périmètres de protection et d’aménagement des espaces agricoles et naturels (PAEN).

 

Les candidats Europe Ecologie les Verts s’engagent à soutenirles filières de qualité, et en particulier l’agriculture biologique, à donner la priorité aux économies d’eau, auxcircuits courts et à la préservation de l’environnement en excluant tout recours aux OGM.

 

 

Nous sommes déterminés à accompagner l’installation de porteurs de projets d’activités diverses en milieu rural, mais aussi à apporter un soutien aux agriculteurs en difficulté, au travers des solidarités de proximités incarnées par les associations ‘Solidarité paysans’, ‘Terres de liens’, ‘Terre et avenir ville’...

 

Pour nous, l’agriculture doit être pensée de la production à la vente en passant par la transformation.

Cela signifie :

 

  • l’approvisionnement bio local des cantines des collèges,

 

  • l’organisation de la collecte et du compostage des déchets organiques pour fertiliser les terres agricoles,

  •  

  • le soutien à des circuits de commercialisation courts, directs, locaux, équitables.

 

Il est nécessaire d’aider l'élevage de montagne, de définir et de mettre en place un plan d’adaptation des activités d’alpage en associant éleveurs, naturalistes, élus et administration.

Sur les Espaces Naturels Sensibles, propriété du Département cette gestion devra être exemplaire et permettre d'expérimenter de nouvelles solutions.

 

Protégeons la qualité des paysages et la biodiversitéen aidant les communes à sauvegarder des zones fragiles ou les plus menacées ; et soutenons la politique de protection de la nature en nous appuyant sur les associations, les communes et les intercommunalités

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CANTONALES
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:18
L’intervention du Président de la république sur le remaniement ministériel et la politique étrangère n’est vraiment pas à la hauteur des événements.
 
L’affaire était entendue ! Michèle Alliot Marie  était devenue un boulet ! Après les propositions d’aide de la police française au régime de Ben Ali, après son voyage dans le jet privé d’un oligarque tunisien et les bonnes affaires familiales dans ce pays, Madame la ministre  incarnait le discrédit de la politique étrangère française. Son départ n’est donc pas une surprise. Mais son remplacement par Alain Juppé ne suffira à nous convaincre que la politique étrangère de la France va vraiment changer.
 
Nicolas Sarkozy reconnait enfin, mais bien tard, le caractère positif des révolutions arabes et l’espoir qu’elles portent.
Il justifie les relations avec les dictateurs parce qu’ils étaient des remparts contre l’islamisme, sans voir que ces régimes corrompus ont eux mêmes nourri l’extrémisme.
Mais il oublie surtout que ce ne sont pas les relations d’état à état qui posent problème mais les véritables compromissions avec ces régimes qu’ont révélées les voyages de Michèle Alliot Marie  ou de François  Fillon. 
Il n’y a eu dans l’intervention du chef de l’état aucune auto-critique sur les erreurs commises. Lui qui a déroulé le tapis rouge au délirant Colonel Khadafi pour lui vendre une centrale nucléaire, au mépris de toute règle de sécurité !
Depuis l’élection de Nicolas sarkozy, la politique étrangère de la France n’est plus portée par aucune valeur. Seuls compte les contrats signés et les milliards pour les entreprises françaises.
Le jeu de chaise musicale du gouvernement ne change rien, une fois de plus.
 
En réalité l’intervention du chef de l’état était motivée surtout par des considérations politiciennes intérieures. Ainsi il n’a pas hésité à agiter un «risque migratoire» après les événement des pays arabes en se plaçant une nouvelle fois sur le terrain du Front national.
 
Jean louis Roumégas
Porte parole d’EELV

 

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:05

Avant que les travaux ne démarrent sur le terrain dit de l'évêché une délégation constituée d'éluEs, de membres d'associations étaient allés voir sur place. A notre interrogation sur les dégâts que constitueraient le passage d'engins sur la zone humide,  l'acheteur  avait garanti qu'il laisserait le passage dans sa propriété pour les futurs travaux concernant les deux maisons attenantes à son terrain.

Or il n'en est rien. Une promenade hier m'a fait constaté que contrairement à ce qui avait été dit par le propriétaire et entendu par les associations et des éluEs, je me demande comment l'accès aux engins de travaux pourra se faire puisque rien ne semble organisé pour laisser le passage aux engins de chantier, tout est construit, barricadé.

Nous allons interpeller le propriétaire pour lui demander des explications.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans URBANISME
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 00:22

Ce que j'aime le plus dans les campagnes électorales ce sont les rencontres avec les habitantEs que nous ne voyone jamais d'habitude.

Nous cheminons lentement dans les quartiers, les montées d'escaliers car nous prenons le temps d'expliquer, de répondre aux questions d'entendre les demandes des citoyens et nous sommes bien mieux accueillis qu'en 2004.

Nous pouvons confirmer le capital de sympathie qu'inspire notre parti EELV auprès des citoyenNEs, nous ne paraissons plus pour de doux rêveurs utopistes .

Les citoyenNes reconnaissent bien que notre souci pour les générations futures est fondé, de même que les conséquences de notre environnement sur notre santé. Qui n'a pas à ce jour unE proche atteint du cancer?

Le gigantesque plan cancer qui coûte des millions d'euros n'a aucune approche sur l'environnement et la santé.

La prévention se limite au dépistage, or ce n'est pas cela la prévention primaire. Peut-être que les avancées vont venir des pédiatres, de plus en plus d'articles dans des revues médicales sérieuses paraissent sur santé-environnement -enfant, même un colloque sur ce sujet en Avril et en  Juin. Il n'est pas trop tard pour changer de cap.

 

Rien n'arrête une idée dont le temps est venu;

Victor Hugo

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CANTONALES
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:43

 

La répression a fait plus de 400 morts en Libye. La dictature aux abois n'hésite pas à faire tirer sur la foule désarmée avec des avions et des hélicoptères de combat. Face à cette révolution, une fois de plus, la France est restée aveugle. Les tentatives de réhabilitation de Kadhafi, illustrées par sa visite d'Etat en France en 2007, ont fait long feu. A l'époque, Nicolas Sarkozy n'hésitait pas à se réjouir des importants contrats d'armements signés avec la dictature libyenne. Ces contrats d'armements portaient sur plusieurs centaines de millions d'euros, chiffre démesuré pour ce pays.

Nous demandons des explications au gouvernement français sur l'utilisation de ces armes. Les avions qui ont tirés sont-ils les Mirage F1 remis en vol par la Sofema en 2006, dont le contrat fut avalisé par Michelle Alliot Marie alors Ministre de la Défense ? Les hélicoptères de combat font-il partie des contrats signés par Kadhafi et Nicolas Sarkozy en 2007 ?

Au-delà de ces explications, nous demandons la suspension de l'ensemble des ventes d'armes en direction des régimes dictatoriaux. La France ne doit pas devenir complice en vendant ses armes.

Cécile Duflot
Secrétaire Nationale d'Europe écologie les Verts

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 23:16

Où est-il passé ? Qu’est-il devenu ce « choc des civilisations » qui prédisait que nos démocraties occidentales devraient affronter un Islam politique incompatible avec « nos » valeurs de liberté, d’égalité et de laïcité ? Que disent-ils aujourd’hui, nos dirigeants politiques européens, qui nous expliquaient depuis des années la nécessité de soutenir de vieux potentats et de vieilles théocraties au Sud au risque sinon de voir des extrémistes islamistes prendre le pouvoir aux portes de l’Europe ? Tandis que le Sud se soulève pour la liberté, l’Occident « prend acte », et il commence à s’apercevoir qu’au nom des affaires et de la stabilité, il s’est compromis et s’est bercé d’illusions vis-à-vis de dictateurs infréquentables. Les masques tombent !

Aujourd’hui, de Tunis à Rabat, en passant par le Caire, Tripoli, Manama ou encore Sana’a, un vent de liberté et de démocratie souffle, suite à la révolution tunisienne. Il est porté par la jeunesse et l’ensemble des peuples, contre leurs dirigeants corrompus, et pour la démocratie et la liberté.

Les écologistes, depuis longtemps, ont eux pris le parti des peuples et de leur liberté, face aux réticences des pouvoirs en place, au Nord comme au Sud.

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 09:50

Nous entendons souvent des mèdecins hospitaliers se plaindre de la gestion inormatique des prescriptions médicales.


Cette gestion a été mise en place pour faciliter la gestion des services de pharmacie hospitalière, pour un meilleur contrôle des prescritions médicales et gestion des produits. A-t- on pensé aux patients ?

Les plaintes les plus fréquentes  sont   sur le moindre contact avec le patient puisque les prescriptions se font au mieux sur un odinateur dans la chambre du patient à qui on tourne le dos mais le plus souvent sur un ordinateur central et le médecin ne commente pas sa prescrition à partir de la feuille dite feuille de surveillance qui était au lit du patient dans la chambre, la perte de temps est également dénoncée.

 

Mais la plainte la plus grave est celle que nous venons de vivre avec notre petite fille de 15 jours hospitalisée dans un CHU de la région, je veux  parler des erreurs de prescription. Trois fois la dose d'antibiotiques , les données rentrées dans l'ordinateur étant fausses un chiffre 8kg au lieu de 3kg et l'ordinateur répond la posologie pour 8 kg, le soignant suivant applique la dose prescrite par l'ordinateur. Ce n'est pas très  grave pour Félicie le risque étant surtout de calculs dans la vésicule à de fortes doses ( ce qui n'est pas rien) mais quand même. Depuis je me renseigne et ce n'est pas la première fois que des erreurs de ce type arrivent depuis l'informatisation des prescriptions médicales en milieu hospitalier.

Si je l'écrisc'est parce 'il faut se mobiliser et interpeller  l'ARS (Agence Régionale de Santé) et le Ministre de la santé   pour demander une évaluation des erreurs de prescription et  de  la pathologie iatrogène depuis la mise en place de l'informatique à l'hôpital par rapport aux prescriptions traditionnelles au lit du patient.

Lors des prescriptions sur papier lors des visites au lit du malade il y avait plusieurs soignants qui pouvaient contrôler, ce n'est plus le cas. La réflexion humaine ne remplacera pas l'automatisme des ordinateurs, même si il y avait des erreurs aussi j'en conviens.

Avant qu'il y ait plus de dégâts humains je demande ( et d'autres aussi qui ne s'expriment pas mais le pensent très fort) une évaluation avant la généralisation et tant pis si les pharmaciens ne peuvent pas suivre la quantité de médicaments à l'instant T, les économies ne doivent pas se faire au détriment  des patients.

 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans SANTE DIVERS
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 00:56

34 réacteurs situés dans 5 régions viennent d’être déclarés touchés par un avis d’incident, émis par l’Autorité de sûreté nucléaire le 7 février dernier, intitulé «  Anomalie générique concernant le système d’injection de sécurité des réacteurs de 900 MWe ». Sans la vigilance du Réseau Sortir du nucléaire ce grave manquement à la sécurité serait passé complètement inaperçu.

Du fait de l’exposition particulière de notre département, Europe Ecologie Les Verts Drôme s’étonne de ce que la préfecture et l’autorité de surveillance n’aient pas communiqué aux collectivités et aux médias locaux cette information majeure. L’autorité de sûreté écrit en effet cette phrase particulièrement inquiétante : « En situation accidentelle, pour certaines tailles de brèche du circuit primaire principal, l’injection de sécurité à haute pression pourrait ne pas permettre de refroidir suffisamment le coeur du réacteur. »

Or, la perte de refroidissement du coeur du réacteur est un des deux évènements les plus redoutés – avec  l’accident de criticité- et qui sont donc au centre de toutes les règles de sûreté.

Publier un avis sibyllin sur un site internet, sans aucune procédure d’information des citoyen-nes, ni même de leurs éluEs a beau être classique dans notre pays, cela reste inacceptable.

Quand en plus l’avis précise qu’« EDF envisage de mettre en place une instrumentation par ultra sons permettant de mesurer de manière plus précise les débits d’eau injectés par le RIS  à haute pression. Dans un premier temps, des essais seront réalisés début 2011 sur un réacteur. » et qu’ « En fonction des résultats obtenus sur ce réacteur, cette solution sera implantée sur l’ensemble des réacteurs impactés par cette anomalie. » on frise l’irresponsabilité. Que se passera t-il si les premiers essais sont infructueux ?

Michèle RIVASI, députée européenne Europe Ecologie pointe les questions légitimes qui se posent pour les populations et leurs éluEs :

lExiste-t-il un système complémentaire au système d’injection de sécurité (RIS) en cas de perte de refroidissement du circuit primaire ?
lComment se fait-il que ce défaut ne touche que les 34 réacteurs à 900 MW et pas les autres ? Est-ce que les instruments de sécurité des autres réacteurs conçus ultérieurement sont plus fiables et précis? Si oui, pourquoi n’ont-ils pas été déployés sur les 900 MW ?
Repost 0
Danielle PERSICO - dans NUCLEAIRE
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 00:51

Tunisie, Egypte, pays arabes : nous soutenons le soulèvement démocratique des peuples

Europe-Ecologie/les Verts de la Drôme salue l’élan démocratique des peuples Tunisiens et Egyptiens qui ont eu la force et le courage de détrôner leurs dictateurs modernes.

Un vent de liberté souffle sur les pays arabes dans le bassin méditerranéen, et nous soutenons ce mouvement populaire ainsi que notre homologue « Tunisie Verte. »

Pour affirmer notre solidarité envers ces peuples,  Europe Ecologie Les Verts Drôme a participé à la manifestation organisée par un collectif d’associations,   de syndicats et de partis politiques, le Samedi 19 février à 14h devant la gare de Valence.

 


Repost 0

Pages