Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 00:00
Belle journée de lancement de la semaine européenne de la mobilité. Du soleil, beaucoup d'enfants qui ont essayé différents vélos de la compagnie Ziganime. Surprenant spectacle qui met au devant de la scène le vélo à deux roues, à une roue, avec selle, sans selle, le vélo à étage, le vélo qui marche, qui danse qui fait des roulades avec un talentueux cycliste ...Les enfants des centres de loisirs sont venus et se sont fait maquiller.
Les associations partenaires étaient présentes sur le champ de Mars, l'association des paralysés de France et leurs symapthiques membres, nous pouvions essayer des fauteuils roulants et faire un circuit ; les REVVeurs  qui seront là samedi aussi pour la bourse aux vélos et le marquage. Nous avons reparlé de l'itinéraire cyclable le long du Rhône que notre Conseil municipal a rejeté par une délibération. C'est vraiment dommage il n'y a que 400 mètres pour cette continuité dont bénéficieraient les locaux et les touristes. On en reparlera sans doute.
Rendez-vous samedi pour un défilé à vélos décorés et lundi pour la soirée au Lux.
Repost 0
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 23:21
Journée de rentrée un temps fort pour les enfants les enseignants, les familles et aussi les éluEs. C'était notre  première rentrée des classes en tant qu'éluEs de la majorité et  le maire et plusieus éluEs se sont rendus dans des écoles au cours de la journée.
Les émotions ont été fortes aujourd'hui  avec des écoles où les familles et enseignants sont satisfaits  et d'autres beaucoup  moins. Nous avons à  déplorer   la fermeture prochaine d'une classe à l'école Ferry, cette école était à la limite pour le maintien des trois classes à la rentrée 2007 et à cette rentrée 2008  malgré l'accueil périscolaire , il n'a pas été possible de maintenir les effectifs à un niveau suffisant .
En observant raidement on peut penser que c'est la délocalisation du CLAE  à Fontlozier qui a provoqué cette fermeture. Mais l'analyse plus fine des inscriptions  montre que ce n'est pas aussi simple...et nous assumons notre décision et étions présents pour écouter les parents et professeurs en colère.

Depuis plusieurs années la dégradation des effectifs de l'école Langevin s'effectuait sans que rien n'ait été proposé par l'ancienne municipalité pour dynamiser l'école .
Est-ce qu'il est préférable de fermer de façon transitoire une classe que de risquer de fermer une école entière ?

Les places d'accueil petite enfance manquent  à Valence (aucune place créée en deux mandats de 13 ans au total!!)
Est-ce qu'il est souhaitable de ne pas proposer d'augmenter le nombre de  places pour accueillir les jeunes enfants ?

C'est ce projet fort que nous avons porté pour répondre à ces deux interrogations. Sauver une école de la fermeture, créer 25 places de multi-accueil pour les petits enfants,  sans  qu'aucun enfant ne soit pénalisé et en assurant la continuité du service, c'est ce que nous avons voulu réaliser. La réaction des familles et des enseignants montre que cela s'est fait sans doute trop vite, sans suffisamment d'échanges avec les familles  en amont . Nous regrettons la perturbation que vivent certaines familles dans le changement de leurs habitudes, mais pour les enfants  l'accueil global est amélioré.

C'est tout le problème entre l'intérêt collectif et l'intérêt individuel (l'intérêt collectif n'étant pas la somme des intérêts individuels).
Nous souhaitons que les enfants ne ressentent pas trop la rancoeur de leurs parents pour qu'ils puissent vivre sereinement leur rentrée, et nous sommes confiants pour une réouverture prochaine d'une classe à l'école Ferry.

Bien évidemment la visite sur le site de l'école Langevin a été plus sereine. Les familles étant ravies du nouveau CLAE qui présente plus d'espace autant à l'extérieur qu'à l'intérieur, et c'est la même équipe de professionnelles qui suivent les enfants.

Cette journée a été très riche par toutes ces rencontres  et échanges autour de l'école et de notre projet sur l'éducation et l'enfance, nous avons du travail et c'est bien pour cela que nous sommes contents d'être à notre place.

Cette rentrée a confirmé les interrogations concernant les réformes mises en place par le gouvernement. La suppression du samedi matin est pour beaucoup une erreur même si les familles semblent favorables à première vue...De nombreux spécialistes des rythmes biologiques  expliquent depuis des décennies que les élèves en France ont des journées de travail  trop longues
(la capacité de concentration des enfants est très courte dans une journée), et des vacances d'été  également trop longues. Des journées de travail moins chargées des vacances d'été  plus courtes,  et une alternance de sept semaines de travail et deux semaines de congés c'est ce qui est préconisé par les spécialistes.Sans réflexion pour prendre en compte ces recommandations , la réforme met en place l'inverse de ce qu'il faudrait . Ce n'est pas l'intérêt de l'enfant qui est prioritaire mais l'intérêt économique!

Comment seront réparties les 60 heures que les enseignants doivent ? Normalement ces heures doivent être réalisées auprès des élèves en difficulté on peut penser à première vue que cela part d'un bon sentiment?
Mais comment  vont réagir ces  enfants en difficulté  qui pour beaucoup n'aiment pas l'école, quand on va leur  proposer de rester travailler entre midi et deux heures pendant que leurs copains jouent ou le soir après l'école ?
La logique serait que ces heures soient effectuées soit les mercredi ou  samedi matin, soit une rentrée quelques jours avant pour une remise à niveau. Les familles doivent bien surveiller comment s'appliquera ce soutien scolaire.


Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 23:46
Les journées d'été sont toujours un grand moment pour les militantEs vertEs.
Toulouse une ville magnifique les couleurs roses des bâtiments donnent une impression de chaleur et les quatre jours ont passé vite.
Des ateliers, des forums, des échanges d'expérience et des réunions plénières avec des débats sur l'orientation de notre parti.
J'ai bien sûr participer aux ateliers dans le domaine qui m'intéresse le plus pour mon travail d'élue mais aussi des ateliers originaux . Cette année pour la première fois un atelier "philo" avec des textes sur les principaux  fondateurs de l'écologie politique où il fallait ressortir du texte les valeurs et les applications pour les Verts. J'ai pu découvrir les philosophes,écrivains, penseurs qui ont les premiers fondé l'écologie politique et ça donne envie de les lire ou relire  pour en revenir aux fondamentaux au moment où tout le monde veut se teinter de vert : Jonas, Guatarri, Gorz, Illich, Ellul, Dumont , Foucault ...


Bien que nos idées soient reprises dans tous les partis, dans la société,  par les multi-nationales  ( Véolia environnement!!) maintenant même la publicité utilise l'image écolo, il est important pour les Verts de redire ce qu'est le projet de l'écologie politique qui s'oppose forcément au productivisme, qui déplaît aux lobbies.  Quel parti politique peut dire que pour consommer  tous il faut que les pays riches diminuent leur consommation ?Les Verts sont le parti qui revendique que chacun a doit à sa part de consommation sur la planète mais cette consommation a des limites imposées par les ressources naturelles et la capacité à éliminer les déchets produits.
Il est important aussi pour les Verts d'avoir la volonté d'ouverture à d'autres formations, associations qui partagent leurs valeurs même si certain désaccord peuvent exister parfois. Les Verts ont lancé un appel au rassemblement des écologistes pour les élections européennes auquel ont répondu favorablement Nicolas Hulot, José Bové et à  Toulouse les 1500 militants par leurs applaudissements et  enthousiasme ont montré leur confiance en cette ouverture qui ne s'arrêtera pas aux européennes.

A la fin de ces journées nous avons eu  l'impression d'être à un moment historique pour l'écologie politique et les Verts. J'espère que cela sera confirmé.
Repost 0
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 18:38

1déplacement sur 3 fait moins de 3 Km

1/3 des émissions de gaz à effet de serre sont dus aux tranports

80% des conducteurs sont seuls dans leur voiture

chiffres de l'ADEME 2006

Repost 0
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 13:40
La semaine européenne de la mobilité aura lieu du 15 au 22 septembre.
Cette année la ville de Valence participera activement à cette semaine  avec la volonté d'informer sur les moyens de déplacements les moins polluants et proposer aux ValentinoisEs des actions et débats sur le thème des déplacements, de la pollution de l'air et de ses conséquences sur la santé.
Cette semaine n'aura pas la même forme que les autres années, elle ne mobilisera pas 100 employés municipaux un dimanche pour bloquer l'accès au centre ville.
Confondant journée du patrimoine et semaine de la mobilité ce qui n'est pas la même chose. 
Le bloccage de la circulation n'est pas une bonne manière de procéder pour habituer les habitantEs à d'autre façon de se déplacer, c'est le partage de la rue entre tous les usagers que l'on voudrait voir appliquer à Valence.
Notre désir de travailler en transversalité est manifesté dans cette opération ce sont les services déplacements, du développement urbain, gestion de l'espace public, affaires sociales et  santé publique, communication, culture, mais aussi le service éducation avec la participation de certaines maisons de quartier qui ont travaillé pour cette journée, avec différents éluEs. C'est la tranversalité inhérente au développement durable qui commence à se réaliser.
Différents temps forts vont avoir lieu  en coopération avec les associations de vélo en particulier REVV qui a participé aux réunions de préparation:
Le mercredi avec Valence major circulation en bus  à 1€ toute la journée.
Le mercredi après-midi sur le champ de Mars des actions ludiques et démonstratives  avec la compagnie Zygamine qui fera essayer à tous et toutes différentes sortes de vélos pour tous les âges.
Des commerçants de vélos utilitaires ou de vélos de loisirs seront présents, des associations de vélos , ainsi qu'un groupe de musique pour diffuser l'information au centre ville les Rhinofanpharyngites, des associations de personnes à mobilité réduites sont aussi invitées à participer.
Autre temps fort le samedi un défilé de vélos originaux déguisés, qui partiront de différents quartiers pour se retrouver au champ de Mars autour d'un verre.

Pour clore la semaine le lundi 22 Septembre ( vraie journée sans voiture proposée par Dominique Voynet lorsqu'elle était ministre de l'environnement) une soirée débat avec des films et différentes interventions aura lieu au cinéma Le Lux.
L'association Atmo nous présentera les différents polluants et leur méthode de mesure, puis les effets sur la santé des polluants thème retenu cette année pour la semaine dela mobilité.
L'association écovoiturons sera présente pour nous expliquer les différentes modalités pour partager une voiture pour venir travailler. Puis l'association rue de l'avenir interviendra ( une des associations invitées lors du premier congrès de REVV à ses débuts).
Des précisions seront indiquées sur Valence les infos de Septembre et dans les médias. Venez nombreux!!
Repost 0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 23:28

 

Le plan du gouvernement pour faire face au déficit de l’Assurance Maladie se présente officiellement comme un plan visant à parvenir à l’équilibre. La mesure phare en est la taxe sur le chiffre d’affaires des mutuelles et des assureurs. Officiellement, les assurés n’auront rien à payer, mais c’est se moquer du monde que de faire croire que cette taxe ne va pas se traduire d’une façon ou d’une autre par une hausse des cotisations. En fait, l’objectif poursuivi avec cette taxe est de donner aux assurances une légitimité supplémentaire pour assurer la gestion de l’assurance maladie, comme le revendique officiellement l’Institut Montaigne, le think-tank de la Fédération Française des Sociétés d’ Assurance. Une fois de plus, avec cette mesure, l’objectif ultime du gouvernement apparaît bien de mettre fin au système de solidarité pour offrir aux assurances privées le marché de l’assurance maladie.


D’autres solutions de financement existent pourtant. La Cour des Comptes avait proposé dans son rapport de 2007 de taxer les stock options, ce qui rapporterait 3 milliards d’euros soit à peu de chose près le déficit attendu de 4 milliards. Il est curieux que le gouvernement pense à taxer les revenus liés au travail provenant de l’intéressement et de la participation, ce qui devrait rapporter 300 millions d’euros, et « oublie » de taxer les revenus provenant des stock options, pourtant eux-aussi liés au travail.


Pour les Verts, une refondation du système de santé est nécessaire, mais il ne faut pas se tromper de diagnostic. Les dépenses de santé augmentent principalement parce que le nombre de maladies chroniques (cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires….) augmente. Or ces maladies chroniques ont majoritairement des causes liées à l’environnement et au mode de vie. L’épidémie de diabète, dont le nombre a doublé en 10 ans a sa cause dans l’épidémie d’obésité comme l’épidémie de cancer a sa cause dans l’utilisation incontrôlée des substances chimiques toxiques. Une réforme de la santé doit viser en priorité à s’attaquer aux problèmes de santé d’aujourd’hui que sont ces épidémies modernes. C’est la seule façon à terme de mieux maîtriser les dépenses de santé et de mettre fin aux réformes qui détricotent le système de solidarité.


L’avenir de la Sécu concerne tous les Français et il est plus que jamais nécessaire qu’un large débat ait lieu dans le pays sur l’avenir de ce système. Les Verts demandent un Grenelle de la Santé.

 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans SANTE DIVERS
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 23:22
Jeux de Pékin: les Verts de Paris déploieront des portraits du Dalaï Lama

 

  PARIS, 29 juil 2008 (AFP) - Le groupe Verts au conseil de Paris a annoncé mardi qu'il déploierait au balcon de l'Hôtel de Ville des portraits du Dalaï Lama et du dissident chinois emprisonné Hu Jia durant la tenue des Jeux Olympiques de Pékin.

  "Pour exprimer leur soutien aux victimes du régime chinois, et dénoncer les bassesses de la politique de M. Sarkozy, les Verts déploieront au balcon de leurs locaux à la mairie de Paris des portraits de Hu Jia et du Dalaï-lama", annoncent-ils dans un communiqué.

  "Ils installeront également des drapeaux aux couleurs du Tibet et des +menottes olympiques+ de l'organisation Reporters sans Frontières. Ils y seront maintenus jusqu'à la fin des Jeux Olympiques", précisent-ils.

  Les Verts reprochent à Nicolas Sarkozy de fouler "une nouvelle fois aux pieds ses promesses de campagne d'être le président des Droits de l'Homme, en participant à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques".

Repost 0
Danielle PERSICO - dans SPORT
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 23:02

 

A la suite de la série d'incidents et anomalies écoulée dans notre département ces dernières semaines, d'aucuns ont stigmatisé les médias, expliquant à plusieurs reprises que l'écho donné était sans rapport avec les risques encourus.

Cette attitude, de la part de responsables politiques comme d'exploitants nucléaires, nous apparaît au contraire peu responsable : comment afficher une telle désinvolture, alors que les questions posées par ces incidents sont graves ?  Comment gommer le fait que ces installations ne traitent pas de la pulpe d'abricot ou de la crème de marrons, mais des éléments radioactifs aux risques d'impact lourds sur l'environnement et la santé ?  Comment ne pas adopter une attitude plus exigeante vis à vis de l'Etat et l'autorité de sûreté nucléaire (ASN) ?

 

Car quelques questions fortes demeurent après les incidents récents :

- comment dans un pays démocratique poursuivre avec un système qui voit l'autorité de sûreté verrouiller l'information ?

- pourquoi l'autorité de sûreté laisse les exploitants sous auto-contrôle ?

- comment cette autorité ne contrôle pas la conformité des tuyauteries vis à vis de la réglementation ?

- comment dans le cas de Romans est-il possible de ne savoir ni la date de la fuite et donc sa durée, ni la quantité d'uranium relarguée ?

- pourquoi le Conseil général, malgré les demandes répétées de la Ville de Romans, n'a toujours pas créé comme la loi l'y oblige une Commission locale d'information, instance au sein de laquelle le suivi et la transparence sur les données correspondantes au site pourraine être assurées ?*

 

Nous demandons :

- la transmission de toutes les données correspondantes aux carottages dans le sol et aux analyses de suivi pour le site de Romans

- la réalisation d'analyses indépendantes sur des prélèvements d'eau dans des puits à proximité de l'établissement romanais

- la création d'une Commission locale d'information qui dispose de réels pouvoirs de questionnement et d'investigation

- la réorganisation de la sûreté nucléaire, qui doit cesser de dépendre de la seule ASN (qui concentre tous les pouvoirs de gestion, de contrôle et d'information sur la filière nucléaire) pour être placée sous la responsabilité d'un ministre en charge de l'énergie, responsable devant le parlement.

 

 

Rappel des faits récents

 

Il y a deux semaines a été annoncée sur le site de la Socatri/Tricastin une fuite de 30 m3 d'effluents irradiés, correspondant à près de 84 kg d'uranium largués dans le sol et les rivières. Le silence initial assourdissant des responsables ministériels ainsi que des responsables politiques n'a eu d'égal que le confinement de l'information entre les mains des cinq directeurs de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), instance non contrôlée et juridiquement irresponsable : selon l'aveu des autorités, c'est au moins douze heures après l'accident que les populations ont commencé à être informées, et des élus locaux estiment avoir été sous-informés. Suite à la loi dite de « transparence et sécurité nucléaire», force est de constater que les responsables politiques élus dépendent des informations de personnes non élues et juridiquement irresponsables.

 

Dans la foulée, on « se rappelle » que sur ce même du Tricastin, cela fait plus de 30 ans qu'un dépôt illégal de 770 tonnes de polluants radioactifs et chimiques se maintient, en toute impunité, en violation des règlements fondamentaux de gestion des déchets, principes censés garantir la préservation de l'environnement et la protection sanitaire des travailleurs et du public. Ce dépôt, comme il vient d'être démontré en parallèle de la fuite de la Socatri, relargue des éléments radioactifs dans le sol et dans la nappe voisine. Or ni  l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), ni les pouvoirs publics n'ont exigé de mise en conformité et ils continuent au contraire d'accorder aux exploitants de nouvelles autorisations. Le traitement des pollutions passées et le confinement des déchets toxiques devraient constituer un préalable à tout nouveau projet de développement.

 

                                                                       Les Verts-Romans

Contact : 06 77 04 23 30

 

*suite à l'adoption de la loi de juin 2006, décision a été prise de remplacer l'ancienne Commission Locale de l'Environnement par une Commission Locale d'Information conforme à la loi. Mais cela fait plus de 18 mois que l'ancienne commission n'a pas été réunie... sans que la nouvelle ne soit créée !

Repost 0
Danielle PERSICO - dans NUCLEAIRE
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 22:09
Edvige ce n'est pas un prénom féminin mais un acronyme pour "Exploitation Documentaire et Valorisation de l'Information Générale."
Un élu vert lyonnais  Etienne  Tête a  fait un  premier recours en Conseil d' Etat pour contester ce fichier Edvige qui  permet  de ficher les éluEs leurs moeurs, leurs fréquentations...

J'espère que Etienne Tête aura raison du fichier Edvige comme il a eu raison lorsqu'il a obtenu l'invalidation de l'élection de Millon (élu avec les voix du front national) à la présidence de la région Rhône-Alpes .
Son recours contre Edvige est motivé par l'article 8 de la convention européenne  des droits de l'homme qui garantit les respect de la vie privée et familiale et n'autorise l'ingérence que lorsque la sûreté  de l'Etat peut être atteinte.La connaissance de l'orientation sexuelle d'unE éluE est-elle indispensable à la sûreté de l'Etat ?

Tous ces fichiers sont-ils vraiment indisensables au bon fonctionnement de notre République?
Repost 0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 01:41

A 45 : les deux hypothèses

 

 

Le Ministre JL Borloo, très prolixe en terme de communication environnementaliste autour du Grenelle, vient donc en toute connaissance de prononcer l’utilité publique pour le projet d’autoroute A 45. Une preuve de plus que le Grenelle n’était qu’un tissu de fausses promesses et de mensonges*.

 

Dès lors deux hypothèses sont possibles :

 

- une A 45 virtuelle : personne ne dégage les 1,4 milliards nécessaires au financement du bidule, le ministre s’est débarrassé de « la patate chaude » ;

 

- une belle piste cyclable : 48 km de bitume seront ainsi offerts aux générations futures, à leurs chars à voile, leurs skates, leurs rollers, leurs vélos…

 

Pour les élus Verts à la Région Rhône Alpes

Jean Charles Kohlhaas

Catherine Herbertz

Gérard Leras

 

 

 

* « La route et l’avion deviennent des solutions de dernier recours» JL Borloo, 24 Octobre 2007, Grenelle de l’environnement

 

Repost 0

Pages