Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 00:51

Une petite pensée pour Georges Moustaki poète chanteur dont les chansons ont participé à ma réflexion sur la protection de la nature, c'est le message précédent qui m'a amenée à évoquer son souvenir. Nous devons préserver notre jardin....

 

3567902166_c8c2d5371f.jpg

 

 

Il y avait un jardin qu´on appelait la terre
Il brillait au soleil comme un fruit défendu
Non ce n´était pas le paradis ni l´enfer
Ni rien de déjà vu ou déjà entendu

Il y avait un jardin une maison des arbres
Avec un lit de mousse pour y faire l´amour
Et un petit ruisseau roulant sans une vague
Venait le rafraîchir et poursuivait son cours.

Il y avait un jardin grand comme une vallée
On pouvait s´y nourrir à toutes les saisons
Sur la terre brûlante ou sur l´herbe gelée
Et découvrir des fleurs qui n´avaient pas de nom.

Il y avait un jardin qu´on appelait la terre
Il était assez grand pour des milliers d´enfants
Il était habité jadis par nos grands-pères
Qui le tenaient eux-mêmes de leurs grands-parents.

Où est-il ce jardin où nous aurions pu naître
Où nous aurions pu vivre insouciants et nus,
Où est cette maison toutes portes ouvertes
Que je cherche encore et que je ne trouve plus.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CULTURE
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 23:35


Dominique Errante photographe et auteur a inauguré une exposition de photos insolites prises à Valence.

 

 

DSC_3684-copie.jpg Sur la photo Patrick Royannez , Dominique Errante et Olivier Chomis lors de cette agréable soirée.
Je vous conseille l'expo photos visible à Photosphère faubourg-Saint-Jacques et aussi les ouvrages  de photos accompagnés de beaux  textes de Dominique.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CULTURE
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 23:39

Beaucoup de monde à cette soirée

Ce qui est émouvant c'est la présence à la soirée  de personnes ayant vécu l'expérience de cette communauté de travail.

L"histoire nous a été racontée par Michel Chaudy qui a écrit le livre " Faire des hommes libres : Boimondau et les communautés de travail à Valence".

 

Petit résumé de l'histoire de Boimondau

 

marcel-barbu-le-fondateur-de-la-communaute-ouvriere-boimond.jpg

 

Un homme volontaire et idéaliste  Marcel Barbu invente  en 1941  une nouvelle forme d'entreprise.

L'entreprise siège au début  à Valence rue Monplaisir. Elle fabrique des boitiers de montre.

 

 

Marcel Barbu  définit en 20 points la différence  entre communauté de travail et entreprise capitaliste. Je n'en citerai que deux  :

1 L'entreprise capitaliste est  unorganisme dont le but est le profit personnel du capitaliste.

la communauté de travail a pour but le bien commun à tous ses membres en particulier et à la communauté en général

 

2 L'Entreprise capitaliste a pour moyen : la production, le travail professionnel.

la communauté de travail a pour moyen : toutes les activités humaines.....

 

 L’entreprise appartient à tous,  le responsable  de la  communauté est élu par les compagnons,  les décisions se prennent en commun.  Les salariés sont invités à se retrouver et à discuter de la vie de l’entreprise en fin de semaine. Ils partagent ensemble de nombreuses activités :  sportive, culturelle,  halte-garderie pour les enfants, bibliothèque.

Barbu a même institué une rémunération au mérite social pour tous ceux qui participent à ces activités, elle concerne également les épouses des salariés.

Puis Barbu sera déporté, son ami Marcel Mermoz le remplacera mais l'évolution de  la société, les tensions, la concurrence feront que cette belle expérience s'arrêtera en 1971. Elle marquera néanmoins l'histoire de la vie ouvrière de Valence

 

 

la-communaute-ouvriere-de-boimondau-de-valence.jpg

 

 

Cette forme d'entreprise coopérative représentée dans cette communauté de travail, peut être comparée aux petites entreprises de l'économie sociale et solidaire seul secteur de l'économie en expansion actuellement en France.

 

Le programme économique  d'EELV insiste sur l'importance du développement de ce secteur pour compenser la crise des grandes entreprises capitalistes.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans CULTURE
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 08:19

jean-ferrat.jpg




aragonJe ne chante pas pour passer le temps est le titre d'une chanson de Jean FERRAT.

Jean FERRAT faisait partie des chanteurs dits  "engagés". Je sais que ce terme est critiqué pour moi il a un sens.
Au lendemain d'élections où les Verts avec Europe Ecologie  font un bon score presque 20 % à Valence, je tiens à rendre hommage à Jean FERRAT .
 Ses chansons ont permis aux  jeunes de ma génération une prise de conscience sur les sujets historiques, écologiques, sociétaux. Je mets sur ce site la photo de Louis  ARAGON, c'est bien grâce à Ferrat que nous avons découvert ARAGON. Au lycée de l'époque Louis ARAGON et Elsa TRIOLLET ne faisaient pas partie du programme, trop subversifs??





Je rends aussi hommage àPaco IBANEZ bien fatigué qui est venu chanter samedi dernier à Valence lui aussi revendique la protection de notre planète, la persistance des langues régionales et  fait partie des chanteurs subversifs, éveilleurs  de conscience, agitateurs, merci à lui aussi. Il a chanté samedi  l'écologie , le régionalisme  c'est bien dans Europe Ecologie que l'on se retrouve!!
Je me souviens d'une soirée à la bourse du travail à Lyon dans les années 1970-80 où Paco IBANEZ était venu  chanter.index  En sortant toutes les voitures garées sur la place avaient au moins un pneu crevé si ce n'est les quatre, c'était soit le garagiste du coin peu probable , soit les fascistes plus plausible!
Repost 0
Danielle PERSICO - dans CULTURE
commenter cet article

Pages