Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 00:00

Le Président français François Hollande a débattu avec les présidents des groupes politiques du PE et le Président de la Commission Barroso de l’avenir de l’Union européenne et de la zone euro, de la crise économique et du budget de l’UE pour 2014-2020.

Daniel COHN-BENDIT, coprésident du Groupe des Verts/ALE, s'est adressé au chef de l'Etat français:

" François, je t’ai compris. Le changement c’est maintenant ! Alors allons-y tout droit: Chiche ! Banco !

Tu as parlé des valeurs européennes. Il faut avoir l'intelligence de dire que l'Europe, lorsqu'elle pactisait avec les dictateurs au sud de la Méditerranée, ne défendait pas ces valeurs de l'UE et lorsque ces peuples se sont révoltés pour défendre ces valeurs universelles, l'Europe alors les soutenues. L'équilibre politique  est difficile à trouver entre les valeurs partagées et nos intérêts, et cela peut générer des contradictions.

Concernant l'Europe de l’avenir, parlons du budget et du problème fondamental entre le Conseil et le Parlement européen; soit la compréhension de la valeur ajoutée du budget européen. La bêtise serait de croire que puisqu'il faut faire des économies au niveau national, il faut en faire à l'échelle européenne. Mais c'est exactement le contraire qui est vrai. Le B.a.-ba de l'histoire c'est que, parce qu'il y a récession dans les Etats membres, il faut un budget capable de relancer. Où sont passés les 120 milliards?  Les citoyens européens ne voient pas de relance .

Face à la crise actuelle, les Etats nations croient s’en sortir seuls. C’est faux ! Prenons le cas de l'industrie automobile ou de la sidérurgie européenne, ce n’est pas pays par pays que l’on va s’en sortir. C'est à l'ensemble des Etats membres de venir avec des solutions. Il faut lancer le défi de la mobilité du redéploiement industriel en Europe, par exemple un EADS du tramway. Tu dis qu'il faut de la lucidité, de la détermination mais moi je dis aussi qu'il faut de l’imagination !

On ne construit pas le monde de demain avec les idées d’hier. Pour éviter de tourner en rond,  il faut des idées neuves pour demain.

Et il ajoute:

"Tu as parlé de la Politique agricole commune. La PAC doit être au service de tous les agriculteurs européens. Elle ne doit pas seulement être au service d'une minorité de l’industrie agro-alimentaire. Lorsque 80% des aides de la PAC sont distribuées à 20% des agriculteurs, je n’appelle pas cela de la solidarité. Il faut plafonner et redistribuer les aides à 100 000 euros.

Sur le Mali, tu as raison, mais il faut dire la vérité et aller jusqu'au bout des choses. Il faut favoriser la réconciliation avec les Touaregs et entre maliens. Certains pays, pas tout à fait démocratiques, comme l'Algérie, n'ont pas joué leur rôle jusqu'au bout dans la lutte contre le terrorisme, au contraire, ils jouent avec le feu en s'attaquant au terrorisme et en les soutenant d'un autre côté. Il faut dire la vérité au niveau international. Ce n'est pas la France qui peut agir seule, c'est l'Europe, mais là c'est un autre conte de fées, pour nous épauler, il nous faudrait une représentante aux Affaires étrangères de l'UE digne de nom ... ce qui n'est pas le cas pour l'instant".

Vous trouverez l'intégralité de l'intervention de Daniel COHN-Bendit via les lien suivant:

http://www.greenmediabox.eu/20130205/

Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 22:07

Ce soir aux infos il a été annoncé que  le référendum sur l'avenir de la Grèce dans la zone euro ne devrait pas avoir lieu au final.

Qu'il ait lieu ou pas le problème de la Grèce restera le même. Les  Grecs devront  faire des économies, pas sur les plus pauvres ou les services il faudra aller  chercher l'argent là où il se trouve dans les évasions fiscales, la corruption,  chez  les riches armateurs, l'église orthodoxe, l'armée.. C'est sans doute  plus difficile que de diminuer les salaires des fonctionnaires mais tellement plus efficace. Ce qui s'appliquerait à la Grèce pourrait s'appliquer à d'autres pays européens par boules de neige et ce serait une belle avancée vers plus de justice financière sans laquelle nous ne nous en sortirons pas.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 23:13
On l'attendait depuis longtemps ce résultat amenant l'écologie politique comme une vraie force alternative mais pas seulement une force supplétive du parti socialiste.C'est la première fois depuis 1978 que le PS n'est pas le premier parti de gauche.
A Valence nous saluons l'excellent résultat de la liste Europe Ecologie conduite par Michèle Rivasi 26.46 % (PS 14.53%), sur la région 18.27% (PS 14.49%), et au plan national 16.2% (PS 16.4 %).

On entend souvent dire  qu' en période de crise les électeurs se replient  sur les partis traditionnels, ce n'est pas ce qui s'est passé. La convergence des crises écologiques, sociales, économiques, financières  a permis l'émergence d'une force politique porteuse d'espoir. Depuis 25 ans les Verts ont des propositions nouvelles attendues par les gens , les éluEs verts au quotidien prouvent que des solutions sont possibles.

La réusssite tient à plusieurs circonstances :

1 l' élection européenne est plus  favorable aux écologistes; élection proportionnelle, loin des enjeux locaux
2 La cohérence du projet politique :  les Verts ont un réel projet européen, ils ont été le premier parti organisé au niveau européen depuis 1994,et  le seul parti organisé au niveau mondial. La force  du message et du contenu du programme 70 pages de propositions, nous a permis d'être crédible.
3 La capacité de travailler ensemble malgré la diversité  des candidats du rassemblement.

Nous sommes lucides
1 C'est toujours la droite de Sarkosy qui est le premier parti en France et nous devrons être devant!
2 L'Europe est également à droite, et les actions à mener vont être dures (empêcher la réélection de Baroso à la tête de la commission européenne en premier lieu)
3 les crises sociales et écologiques s'aggravent de jour en jour et les changements doivent être  entamés rapidement pour ne pas augmenter les famines, la pauvreté, les violences...


 Nous devons poursuivre ce rassemblement des écologistes, nous devons être constants dans nos propositions, pour offrir à l'électorat de gauche une alternative, l'écologie politique, véritable  écologie de transformation sociale, qui n'est pas une écologie d'accompagement! .

Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 00:26

 

 

Il ne reste que quelques jours de campagne. Nous sommes les seuls à avoir un programme innovant avec des solutions qui tiennent la route mais demandent de changer de braquet et sur ce point nous ne sommes pas toujours compris par les lobbies, les médias et les partis traditionnels .

Notre programme est  clair, précis, décoiffant, il  met vraiment du contenu dans ce que l'on pourrait faire de l'Europe. Sur les politiques mais aussi sur les méthodes.
La constituante et le "pacte de coopération écologique et solidaire" en remplacement du pacte de stabilité et de croissance et des fumeux critères de Maastricht...

Il est donc temps d'accélerer la campagne, la tendance est bonne mais on sait que les décisions de vote se font dans les tout derniers jours pour l'élection européenne, mais aussi de prendre un peu de plaisir dans des moments politiques où on a l'impression d'etre les seuls à s'adresser à l'intelligence de nos concitoyens, pari politique qui semble difficile mais qui semble aussi le seul digne.

Pour débattre encore une fois de notre programme Europe Ecologie nous vous donnons rendez-vous :
 Mercredi 27 mai à 17h30 parking place de Dunkerque pour aller ensemble  à Lyon au meeting en présence de Dany, Michèle, Cécile, Noël et les autres... et Jeudi 4 juin à 18h à la foire exposition à Valence pour un meeting avec Michèle et Eva Joly.

"Je suis extrêmement inquiète pour la Justice en France et c'est aussi un enjeu européen" Eva Joly



J'ai rejoint Europe Ecologie.

http://www.europeecologie.fr

 


 
 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 23:36
Ce dimanche 15 Mars a eu lieu la Convention Europe Ecologie .Moment fort avec tous les candidatEs premier de liste et des personnalités venus les soutenir.  Quelques extraits de mes notes pour garder des traces de cette journée.

Lors du débat DCB et JoséBové

"La tache de cette campagne sera difficile parce que nous devons dire aux gens que pour sauver la planète, pour sauver les emplois, il faut changer notre mode de vie".

On ne maintiendra pas l’automobile telle qu’elle est , dire aux salariés qu’ils devront se former pour travailler dans d’autres secteurs . C’est la conversion écologique de l’économie (Ford construit des pales pour éoliennes, conversion thermique de l’habitat…).

Seule l'Europe a "la dimension de pouvoir donner une réponse écologique à  la transformation de l'économie.

 Pour expliquer leurs différentes positions sur l’Europe « Quand on dit rassemblement, on rassemble des gens qui n'ont pas toujours été ensemble!".

 « l'envie de porter le rêve européen, rêve universel des droits fondamentaux, rêve européen d’abolir les frontières.

Combat contre l’agriculture productiviste, si on ne mange pas de bœuf aux hormones c’est grâce à une directive européenne. »

 « Europe-Ecologie  propose un "Bruxelles de l'emploi », "véritable Grenelle à  l'échelle européenne",

Des propositions concrètes :

Lancer au niveau européen un grand  emprunt l’euro emprunt pour la conversion écologique et sociale de l’économie garantit par la BCE.

10 000 000 d’emplois en 5 ans !

Harmonisation des salaires aller vers un salaire européen

 

Lors du  Débat sur Santé environnement Michèle R ,  Sandrine Bellier (tête de liste grand-Est),  François Dufour

Epidémie des maladies chroniques :  cancers, allergies …

Rôle de l’Europe exemple de la directive REACH . mais il faut aller plus loin et demander  des études sur la synergie des différents produits toxiques .

Les ondes électro magnétiques :  l’Europe peut être une solution puisque dans les 27 pays les lobbies ne seront pas les mêmes. Des réglementations plus strictes pourront être  proposées

« La population ne peut pas être en bonne santé sur une planète malade »

Importance de la diversité biologique : 80% des plantes sont liées aux insectes pollinisateurs le jour où il n’y a plus d’insectes les plantes disparaîtront progressivement ; Or 40% des médicaments proviennent de substances naturelles et 40% des médicaments anticancéreux sont issus des plantes.

Réactivation  de Natura 2000 et de la directive habitat . Trames vertes . Bioconditionnalité des financements et des choix stratégiques ;

La PAC avec les subventions à l’exportation met à mal les politiques agricoles dans les pays les plus pauvres.

L’Europe est excédentaire dans certaines productions et déficitaires dans d’autres.

Les crises alimentaires sont dues à notre mode de développement agricole. Agriculture intensive, monoculture.

On ne donnera plus d’argent pour détruire l’emploi et polluer. Aller progressivement vers une agriculture biologique , le maintien de l’emploi, la relocalisation de l’agriculture.

La souveraineté alimentaire est inscrite dans le marbre. Droit des citoyens de vivre dans la diversité locale. Questions des semences paysannes, question des brevets à remettre en cause.

Eva Joly : deuxième sur la liste en IDF

Il y a un lien fort entre la corruption et la prédation de notre planète.

Se méfier du marché de CO2 qui risque d’être  ouvert à des spéculations 

Yannick Jadot : tête de liste Grand-Ouest

Rappelle l’urgence écologique et sociale et les mesures d’urgence à prendre

Mesure d’urgence sur l’emploi Bruxelle de l’emploi . 10 millions d’emplois en 5 ans.

  Hélène Flautre  députée sortante tête de liste Nord-Ouest

Le groupe de parlementaire verts/ALE (alliance libre européenne) est le groupe le plus cohérent de l’assemblée européenne.

Elle rappelle la situation de la région de Calais où depuis la fermeture de Sangatt les différents maires et la maire actuelle ont essayé d’opposer les pauvres et les réfugiés ; mais depuis plus de 10 ans il n’y a pas de rejet et la solidarité est toujours présente. Evocation du film Welcome.

 

Cécile Duflot  

Il ne s'agit pas de faire un coup mais de prolonger le rassemblement au-delà   des européennes .

 

MOMENTS FORTS :

-- Jean-Paul Besset (tête de liste région centre compagnon de Nicolas Hulot) évoque  son ami René Dumont qui après avoir rencontré l’écologie et a changé son orientation (il était un  agronome productiviste).

 En présence de Christophe Dumont neveu de René qui réactive la fondation René Dumont .

-- Présentation des candidats des DomTom :  Harry Durumel de la Guadeloupe (LKP)  et Raluba Dubois de la Réunion. Ils  évoquent la situation de ces îles et la puissance du pouvoir économique des Béquets 1 % de la population maîtrise 80% des richesses. L’agriculture ne profite pas aux habitants. Ce sont les mêmes qui exploitent et qui polluent. (affaire des bananes)

Tous les deux désirent faire grandir les Verts au niveau de l’outre-mer.

Présence  de Stéphane Hessel qui est venu apporter son soutien à Europe Ecologie.

En introduction par Noël Mamère  évocation des grands penseurs de l’écologie : Ellul, Charbonneau, Torreau , Illich, Gorz …

(NDRL et les femmes ? j’en connais une Solange Ferneix)

Stéphane Hessel rend hommage à tous les justes « courageux et impertinents » qui résistent par leurs actes .

 Il  dénonce la chasse aux étrangers organisée par le  gouvernement et des risques encourus par les citoyens qui aident les étrangers 5000 € d’amende et 3 mois d’emprisonnement.

Il dénonce  l’erreur du gouvernement de rejoindre le commandement de l’OTAN alors que nous avons à faire des progrès en faveur de la paix de la coopération au développement.

 

CONCLUSION DE DCB :

 

La famille écologique est une famille intelligente qui a une vision développée sur la plupart des choses mais a du mal à se rassembler.

Face à l’urgence nous avons politiquement à répondre présents à ce rassemblement.

L’écologie politique est la seule force politique à pouvoir répondre aux crises auxquelles nous sommes confrontées dans l’espace français et européen.

Pour sauver la planète il faut changer, pour changer il faut protéger.

Il faut réunir ceux qui ont peur de la fin du mois et ceux qui ont peur de l'effondrement de la planète", il faut "travailler autrement, consommer autrement et vivre autrement".

Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 00:50

Beaucoup de monde pour ce premier rassemblement de l'écologie politique hier soir à Lyon. Rassemblement , sans doute attendu par de nombreux sympathisants. Au- delà  du Oui ou du Non au traîté européen c'est le désir d'une Europe fédéraliste, citoyenne, écologiste et en paix qui sera défendu.
Les candidats étaient en forme, Sandrine Bélier de  FNE a fait sans doute son premier meeting politique , Michèle Rivasi entre  Daniel Cohn-Bendit et José Bové a fait aussi son entrée "dans la cour des grands" . Cécile Duflot a répondu avec l'enthousiasme qui la caractérise aux questions des participants, en recadrant les valeurs de l'écologie politique. Elle a été la cheville ouvrière de ce rassemblement puisqu'elle a su rassembler les Verts français. De grands moments en perspective pour cette campagne!!
Repost 0
Danielle PERSICO - dans EUROPE
commenter cet article

Pages