Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 18:37

 

Europe-Ecologie Les Verts salue les avancées qu’ont permis les débats entre les quelques trois cents participants de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre à Paris. Tant François Hollande, Président de la République que Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, ont rappelé l’impératif de la transition écologique et énergétique pour notre pays et donné raison aux écologistes en affirmant que la crise économique et sociale que nous vivons ne se résoudrait pas sans cette perspective.

Une « feuille de route » de la transition écologique est fixée, avec des orientations claires et déjà quelques avancées concrètes à souligner : l’annonce d’un calendrier de fermeture de la centrale de Fessenheim ; le refus d’autorisation de 7 permis de gaz de schiste ; la relance du débat sur la fiscalité écologique enlisé depuis l’abandon du projet de taxe carbone, avec la création d’un comité permanent sur le sujet ; l’affirmation de la Banque Publique d’Investissement comme banque de la transition écologique ; le lancement de deux nouveaux parcs éoliens off-shore ; la création d’une agence nationale de la biodiversité ; un plan de développement de l’agriculture biologique…

On aurait pu aller encore plus loin et annoncer la suppression de toutes les niches fiscales favorables à ceux qui polluent le plus (22 milliards d’euros minimum de recettes), un zéro artificialisation des sols, et des choix clairs sur l’arrêt impératif de certains grands projets d’infrastructures néfastes à l’environnement comme aux finances de notre pays, comme le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame des Landes.

Europe-Ecologie Les Verts prendra toute sa part dans l’action du gouvernement qui vient d’inscrire pour la première fois de l'histoire de ce pays la transition écologique comme priorité politique.

Cette conférence marque le début d’un processus crucial pour amorcer le changement… maintenant !

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 20:26

Cécile Duflot, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, a présenté mercredi 18 Juillet en Conseil des Ministres sa feuille de route concernant le logement.

"Le logement constitue le premier poste de dépenses des ménages français. Pendant dix ans, la politique des précédents gouvernements a nourri la spéculation et la rente foncière, et écarté du marché du logement les ménages modestes. Pour les 6,6 millions de ménages locataires du parc privé, le loyer qu'ils payent chaque mois est souvent la première contrainte qui pèse sur leur pouvoir d'achat. L’accès au logement devient de plus en plus inabordable. C’est inacceptable.

Les éléments principaux de la feuille de route de la ministre :

Encadrer les loyers et repenser les rapports locatifs,

Agir sur le logement, c’est agir sur le pouvoir d’achat. Voilà l’esprit du décret encadrant l’évolution des loyers, qui paraîtra dans les prochains jours. Cette mesure d’urgence marque la volonté politique du gouvernement d’agir vite dans les limites permises par la loi du 6 juillet 1989 relative aux rapports locatifs.

Ce décret permettra d’encadrer la hausse des loyers dans une quarantaine d’agglomérations, en métropole et dans les outre-mer, où des tensions anormales du marché locatif sont constatées à partir de critères objectifs.

Développer massivement l’offre de logements abordables,

Un plan pluriannuel en faveur de la production de logements sera lancé afin d’atteindre l’objectif d’une production annuelle de 500 000 logements, dont 150 000 logements sociaux. Les aides à la pierre et l’augmentation du plafond du livret A seront mobilisées à cette fin.

Un plan de mobilisation du foncier sera également mis en œuvre, en particulier le foncier public.

 

Plan de performance thermique de l'habitat

Conformément aux orientations données par le Premier ministre dans son discours de politique générale, et en lien avec la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, l’annonce d’un plan de performance thermique de l’habitat sera faite en septembre, lors de la conférence environnementale. Ce plan visera à doter chaque année un million de logements, neufs et anciens, d’une isolation thermique de qualité, qui permettra d’enrayer la hausse des dépenses liées à l’énergie, de limiter les émissions de gaz à effet de serre et de professionnaliser toute une filière du secteur de la construction, créatrice d’emplois non délocalisables."



 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 08:31

 

Premier Conseil des ministres en  ce jeudi 17 Mai 2012 , jour de l'ascension, tout un symbole

 

 

 

551045_3482296570987_1078509664_3034586_1505382085_n.jpg

 

 

 

 

 

http://bastienfrancois.eelv-legislatives.fr/premier-discours-de-cecile-duflot-ministre/

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/16/pascal-canfin-ministre-delegue-au-developpement_1702541_823448.html

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 22:49

 

Deux ministres EELV ont été  nommés ce soir :


Cécile Duflot ministre de l'égalité des territoires et du logement
Pascal Canfin ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères (Laurent Fabius) chargé du développement.


Communiqué de presse :

 

Europe Écologie-Les Verts salue la nomination du premier gouvernement, de Monsieur Jean-Marc Ayrault. Ce gouvernement est le premier gouvernement paritaire de la Ve République.

Le Président de la République et le Premier Ministre ont souhaité placer l'écologie au coeur de l'action gouvernementale.

Le périmètre du Ministère de l'écologie a été confirmé et des responsabilités ministérielles très importantes ont été confiées aux écologistes.
Cécile DUFLOT a la responsabilité d’un pôle ministériel majeur, au carrefour des crises écologiques, économiques et sociales avec des enjeux considérables pour la vie quotidienne de nos concitoyennes et de nos concitoyens.

Ce ministère renvoie à 17 des 60 engagements pris par le Président de la République, lors de la campagne présidentielle.
Par ailleurs, Pascal CANFIN, député européen, devient Ministre délégué en charge du développement, secteur clef de la solidarité internationale, pour réduire la fracture entre le Nord et le Sud.

L’écologie politique a manifestement franchi ce soir une nouvelle étape.

Pascal DURAND,
Porte-parole

 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 22:30

Parce qu'il sent qu'il va devoir quitter ses fonctions, N Sarkozy ne prend-il pas les pires décisions au dernier moment, pour notre santé et l'environnement, désir de nuire ?

C'est révoltant :

  Epandage aérien de pesticides :

Autoriser à nouveau l'épandage de pesticides en hélicoptère, alors que c'était interdit et dangereux !

Une circulaire publiée discrètement par le ministère de l'agriculture Intitulée : Liste des produits  phytopharmaceutiques
autorisés ou en cours d'évaluation pour les traitements par aéronefs", ce texte,"à diffusion limitée"et
queLe Mondes'est procuré, fournit aux directions régionales et départementales de l'agriculture, aux directions
des populations, auxservices vétérinaires, la possibilité de délivrer des dérogations pour toute une *série
de fongicides, herbicides, insecticides destinés àtraiter le maïs, le riz, la vigne et les bananiers*.

Expérimentation concernant les gaz de schistes :

Autoriser les expérimentations par fracturation hydraulique pour extraire les gaz de schistes alors que les risques environnementaux en particulier sur l'eau  ont été dénoncés :

 

  Les experts des  ministères de l'écologie et de l'industrie se déclarent  favorables - sous moult conditions - à un " nombre      limité " de forages par fracturation hydraulique pour mener des " expérimentations à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public ".

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 21:56

suite.jpg 

Photo La dépĉhe

 

 

37 000€ C'est la somme  qu'a versée Nicolas Sarkozy pour une nuit passée à Cannes lors du G20 la semaine dernière. G20 qui d'ailleurs a accouché d'une souris!!

En période de crise il faut faire des économies de train de vie, il donne l'exemple au plus haut niveau!!

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 23:13

Communiqué de presse de différentes associations environnementales :

 

Plusieurs rapports récents, dont celui de la sénatrice Nicole Bricq, intitulé « prélèvements obligatoires 2007-2011 : un quinquennat d'incohérences et d'injustices »1 et celui de la mission Sainteny pour le Conseil d’Analyse Stratégique sur « les aides publiques dommageables à la biodiversité »2 contiennent de nombreuses propositions qui auraient l’avantage de supprimer des subventions à la pollution, tout en dégageant de nouvelles recettes.

SUPPRIMER LES SUBVENTIONS A LA POLLUTION

Le rapport Bricq souligne que les dépenses fiscales liées à la consommation d’énergies fossiles s’élèvent chaque année à 5,8 milliards d’euros. Parmi les secteurs privilégiés, on trouve l’aviation, exonérée de taxe sur la consommation intérieure (3,5 milliards d’euros) alors qu’elle représente de loin le mode de transports le plus émetteur de gaz à effet de serre ou encore les agrocarburants de première génération, largement inefficaces d’un point de vue environnemental et social, qui bénéficient également d’une défiscalisation (196 millions d’euros/an).

 

Quelques subventions à la pollution 

Exonération de taxe intérieure sur le carburant pour l’aviation  

3,5 milliards d’Euros

Exonération de la taxe intérieure sur le carburant pour le transport routier  

300 millions d’Euros

Défiscalisation des agrocarburants

196 millions d’Euros

Exonération de taxe pour les raffineries 

105 millions d’Euros

 

Ces subventions à la pollution pèsent lourdement sur le budget de l’Etat et vont à l’encontre des objectifs que la France s’est fixée lors du Grenelle de l’Environnement, en matière de lutte contre le changement climatique et de protection de la biodiversité. Elles sont aussi contraires à l’engagement du G20 de réduire et de réorienter les subventions aux énergies fossiles, au profit de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE : GRANDE ABSENTE DU QUINQUENNAT DE NICOLAS SARKOZY

Le Premier Ministre serait bien inspiré de supprimer ces niches fiscales, au lieu de porter un coup de canif supplémentaire à l'accompagnement de modes de vie respectueux de l’environnement (rabot sur le crédit développement durable, augmentation de la TVA pour les travaux de rénovation des logements). De même, afin de réaliser des économies sur le PTZ+, il devrait non pas le centrer sur le neuf (et favoriser ainsi l’étalement urbain), mais le conserver à la fois pour le neuf et l’ancien en le conditionnant à un niveau élevé de performance énergétique3 .
Le RAC-F, la FNH, FNE, la Ligue ROC et la LPO regrettent donc que la fiscalité écologique soit systématiquement oubliée dans notre pays. La France qui a abandonné en 2009 le projet de Contribution Climat Energie reste l’un des plus mauvais élèves de l’UE en matière de fiscalité écologique.

1http://www.senat.fr/notice-rapport/2011/r11-064-notice.html
2
http://docs.jean-jaures.net/NL457/6.pdf

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 00:38

 

Le Président de la République a annoncé le gel, ce  qui signifie la  diminution des dotations de l'Etat aux collectivités à partir de 2011. Les collectivités locales (Mairies, Conseils généraux, Régions) doivent supporter de plus en plus de charges que l’Etat a décidé de transférer sans toujours accorder les dotations qui vont avec. Des décisions inadaptées ont aggravé le déficit de l'Etat :  bouclier fiscal, baisse de la TVA sur la restauration, exonération des heures supplémentaires...Les collectivités locales sont les victimes de cette politique. Elles n'auront bientôt  plus les moyens d'investir pour l'amélioration des services aux habitants, mais c'est sans doute ce que veut notre président : recentraliser le pouvoir et  étouffer les zones de résistance en coupant les moyens aux collectivités.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 00:53
La bête humaine arrive à grands pas ...

Je ne pensais pas que nos ministres soient aussi lourds  !!
Ils ont créé un ministère de l'identité nationale on se doutait bien que ces messieurs voudraient nous faire avaler une identité nationale !!
Je suis pour un monde sans frontière, je suis pour une identité planétaire avant de connaître les autres habitants éventuels de notre galaxie!! Les valeurs de l'identité planétaire sont inscrites dans la déclaration des droits humains.

Est-ce qu'il y a beaucoup de jeunes de moins de 13 ans dans la rue le soir seul? Je n'ai pas l'impression, s'ils sont dans la rue c'est accompagné par des plus grands. La délinquance des mineurs est-elle si forte en France qu'il faille prendre des mesures si radicales ?
  L'UMP continue à utiliser  la dérive sécuritaire pour grignoter quelques points auprès des électeurs du front national.

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 08:04


LE MONDE | 29.07.09 | 13h14  •  Mis à jour le 30.07.09 | 09h11


Politiquement, c'est un succès. Jean-Louis Borloo a pu se féliciter, le 23 juillet, de l'adoption définitive, à la quasi-unanimité, du premier volet législatif du Grenelle de l'environnement. Mais les promesses économiques seront-elles au rendez-vous ? Et qu'adviendra-t-il de la plus importante d'entre elles, celle que Nicolas Sarkozy a mise en avant le 22 juin dans son discours prononcé devant le Congrès, à Versailles : "Je veux dire à ceux qui trouvaient que le Grenelle de l'environnement coûtait trop cher que c'est la dépense la plus rentable que l'on puisse imaginer. Elle va créer 600 000 emplois."

Alors est-ce qu'on y croit ? Comme je suis optimiste je dis oui, suite au prochain numéro.

 

Repost 0
Danielle PERSICO - dans GOUVERNEMENT
commenter cet article

Pages