Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 23:58

 

Lancement officiel  de la campagne des municipales ce lundi 10 Juin 2013.

 

Le programme sera co-écrit avec des personnes partageant l'idée que dans un contexte de crises sociale, économique,écologique, la ville doit être le rempart contre les crises.

 

Les partis traditionnels ne veulent pas comprendre que le monde a changé, ils sont en attente d'un cycle qui repartirait, cette vision du monde est erronée, la croissance s'appuie sur la consommation des ressources c'est un changement de cap qui seul pourra  éviter que le navire coule.

Dans le mandat 2008-2014 nous les écologistes  avons servi à faire bouger les lignes sur différents projets mais nous devrons aller plus loin le prochain mandat.

Nous convaincrons nos partenaires qu'il faut mettre en oeuvre les transitions énergétiques, économiques pour redonner des débouchés aux jeunes, pour redonner une espérance.

C'est une ville à énergie positive que nous voulons construire avec celles et ceux qui partagent cette vision de la ville plus humaine dans le contexte actuel.

 

 

 

 

20130610-Verts-et-citoyens-veulent-la-Mairie110613.jpeg

Repost 0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 23:29
Comme on me demande souvent le programme de notre liste de premier tour, Valence Une Energie A Renouveler je le mets sur le blog des Verts de l'agglomération de Valence. Je croyais l'avoir fait, c'est plus facile à consulter et pour nous c'est une base de travail.
Repost 0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 00:06

Après presque deux mois où nous n'avons pas vu le temps passer,  il est temps de remercier toutes les personnes qui nous ont fait confiance et nous ont permis d'être élus. Nous allons tout faire pour ne pas décevoir !! 

Notre liste" Valence une énergie à renouveler"  initiée par les Verts conduite par Michèle Rivasi a fait un score de presque 20 % au premier tour, ce qui a permis un rassemblement pour le deuxième tour avec la liste PS conduite par Alain Maurice et la bascule à gauche, P Labaune a pu quitter enfin la mairie.

L a liste Valence une énergie à renouveler a  fait un gros travail pour préparer le  programme,  dans quelques années nous évaluerons ce qui a pu être réalisé. Il me semble important que ce programme soit connu et accessible, il est consultable sur ce blog dans le chapître Municipales 2008.

 Michèle Rivasi a déboulonné Jacques Bonnemaire   UMP et a gagné sa place au Conseil Général. C'est la première fois qu'unE VertE entre au Consei général. Michèle est vice-présidente à l'environnement. Les énergies renouvelables..l'agriculture biologique....l'aéroport.....la gare d'Allan.....tous ces sujets seront  débattus et ont bien besoin d'une forte personnalité écologiste!!



Après le premier Conseil municipal à Valence déjà des polémiques sur le revenu du maire,  il est vrai que la présentation de la délibération n'était  pas très explicite. Avec une opposition qui cherche le conflit, nous ne sommes pas flattés de notre entrée en matière . Je mets sur ce blog l'explication du maire sur cette affaire le concernant, pour que le plus grand nombre de citoyens  soient informés.
Repost 0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 00:58


Belle soirée vendredi 8 février en deux temps

Premier temps  :   réunion de quartier au Plan  pour présenter notre programme
Michèle Rivasi, Gérard Bouchet, Annie Roche étaient à la tribune . Cette réunion  réchauffe le coeur .
Les habitantEs font le constat que ce quartier  est délaissé par la municipalité actuelle.
L'immeuble  les Aravis  est toujours là comme une verrue dans le quartier, alors que le député UMP ancien maire avait promis dès 2004 la construction d'un immeuble écologique à la place des Aravis,  les services de proximité sont défaillants (police , poste ..), mais les habitantEs sont présentEs ont des projets  et ont envie de changement. Le  débat était sincère et très riche. Annie Roche qui a longtemps travaillé dans le quartier en a vanté toute la dynamique et le potentiel, Patrick Royannez tel un sage nous a expliqué la différence entre la solidarité (qui est au bénéfice de tous) et la charité  (qui profite à quelques uns). Pour être élus et ensuite si nous le sommes nous agirons de façon  transparente et équitable entre tous les habitantEs. Le projet  de la fermeture du  parc Jean Perdrix a été abordé par une habitante, ce projet ne sera pas poursuivi tel que si nous sommes élus , nous demanderons les besoins des habitantEs du quartier du Plan et de Fontbarlettes avant la décision. Lors de la démollition de la maison des fêtes  familiale située aux abords du parc, il nous a étét dit  en conseil Municipal que cette maison  servait  très peu aux habitants du quartier, ce n'est pas l'avis personnes  rencontrées vendredi soir. Elle était très utilisée et  elle manque beaucoup . Voilà  encore un mensonge de la majorité actuelle pour justifier la  démollition de la maison des fêtes, et voilà aussi déjà une proposition à prendre en compte pour le réaménagement du parc Jean Perdrix.


Deuxième temps de la soirée une réunion à Malissard sur le thème de l'aéroport de Valence-Chabeuil
Environ 200 personnes. Je suis de près cette affaire d'aéroport  depuis le début. Au sein des Verts il n'y a pas eu de difficulté pour qu'on exprime notre opposition à l'agrandissement de cet aéroport. Les élus verts ont jusque là été les seuls à s'exprimer et à prendre clairement position. C'est un non-sens de mettre une grosse quantité d'argent public dans ce projet  au vu de la proximité des grandes voies de circulation dans la plaine de Valence et de la présence du TGV et de la proximité de l'aéroport de Saint-Exupéry, c'est un non-sens aussi au vu de la raréfaction du pétrole,  de la pollution induite et de la production de CO2...Mais certains élus semblent s'accrocher à ce projet allez savoir pourquoi ?? L'association stop-aéroport a bien démontré l'absence de bénéfice économique et a présenté un projet alternatif  un champ de panneaux photovoltaïques  qui permettrait de rendre Chabeuil autonome en électricité!! Une pétition circule il faudrait arriver à 10.000 signatures rapidement.
On a appris ce soir  là qu'une entreprise s'est installée sur l'aérodrôme pour proposer des  vols en jet 30mn pour 1500€ et 600litres  de carburant à l'heure c'est de la provocation !! Arrêtons-les, c'est pire que le rallye Monte-Carlo !!
A cahqnti_bug_fck
Repost 0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 00:25
J'ai surnommé le député UMP de Valence (P.Labaune),  Pinocchio car il n'a pas réalisé ce qu'il avait promis, en particulier les promesses sur la prise en compte de l'environnement dans la politique municipale.

Est-ce que la maire serait aussi une marionnette dont le nez s'allonge?

Dans le dernier journal municipal  on annonce la couleur c'est le Vert à toutes les pages. La maire  se serait-elle inspiré de notre programme en ligne depuis longtemps?  tout y est ...ou presque.
Lors du débat sur le budget au Conseil municipal de Décembre les élus minoritaires  ont regretté l'absence de ligne bugétaire  concernant la mise en place d'une réelle politique d'écologie urbaine. Dans  le journal municipal  de Février  sur la page d'information sur le budget on voit apparaître  des propositions sur l'environnement sans  évaluation de leur coût . C'est un changement d'orientation radical, c'est donc un nouveau programme municipal qui est annoncé avec comme support le journal payé grâce aux deniers des ValentinoisEs.
J'engage les habitantEs à ne pas renouveler leur  confiance à une équipe qui méprise les règles des campagnes électorales, et qui abuse les citoyenNEs par des promesses qui ne seront pas tenues puisque non prévues au budget.
 
Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 23:09

Quelle  est cette nouvelle façon de faire de la politique? Ne pas afficher la couleur du parti politique  que l'on représente?

P. Labaune est inscrit sans étiquette pour sa déclaration de candidature aux municipales, il fait pourtant partie des députés UMPà l'Assemblée nationale !! Alors quand on s'adresse à P.Labaune parlons de M.le député UMP.
On comprend qu'avec la baisse rapide de popularité de Sarkosy  ses  lieutenants  n'ont pas envie d'être associés  à leur chef.

La liste Valence une énergie à renouveler  n'hésite pas à afficher les  logos des partis qui la composent (les Verts, le MRC, AGA, en avant ma cité). C'est dommage qu'il n'y ait pas  de logo pour  le principal groupe de notre liste  représenté  par les acteurs et actrices  locaux, des personnes de milieux et  professions diverses qui ne se connaissaient pas et créent des liens pour bosser pour  la campagne
La réunion de notre liste  d'hier soir a été un temps fort il ne devait manquer que quelques personnes. En un temps record 4.000 tracts ont été emportés pour la distribution des flyers sur la réunion transports.

Un sondage récent du Figaro annonce que c'est aux Verts que les personnes interrogées font le plus confiance en tant que parti politique.

Pas de honte à annoncer la couleur le Vert !!!

Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 22:53

Pourquoi il ne faut pas faire confiance à P.Labaune comme maire.

 
L’affaire du tract diffamatoire et mensonger

En Novembre 1994 lors de sa première campagne électorale, Patrick Labaune diffuse un tract diffamatoire contre son adversaire Rodolphe PESCE le maire de Valence sortant. Ce tract mensonger et anonyme accuse le maire de soutenir des intégristes musulmans. Suite à l’inauguration de la mosquée de Valence il écrit : « Pesce préfèrent (la faute d’orthographe y était) les islamistes du FIS que les français ». Le maire dépose plainte pour diffamation. P.Labaune reconnaît être l’auteur du tract et est condamné à payer une amende de 5.000F. Il dit qu’il a “pété les plombs” (Dauphiné Libéré, 1er juin 1995). Nommé par le Monde « le député Corbeau » (le monde 18 novembre 1994), il remporte cependant l’élection municipale de 1995. Peut-on donner sa confiance à un homme qui a triché de manière éhontée pour une victoire électorale ?

 

 
2  L’affaire du mariage 

 

Le 14 Septembre 2002 il s’oppose au mariage d’un couple marocain bien que le Procureur de la république de Valence avait indiqué que ce mariage était conforme à la loi républicaine et que rien ne s’y opposait. Il s’éclipse de la salle de mariage alors que les invités sont en place, prétextant un malaise. Il tente au même moment d’expulser l’ASTI (association de solidarité à tous les immigrés) de son local. Il fait finalement marche arrière devant la mobilisation des associations , des élus de la minorité et de nombreuses personnalités telle que Alfred GROSSER, Professeur émérite des universités à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et ancien directeur de la thèse de P. Labaune : « le prétexte pris par le Maire de Valence cache mal une raison plus vraisemblable : ne s’agit-il pas plutôt de sanctionner l’association pour ses interventions légitimes pour la défense de la légalité notamment dans l’affaire du mariage empêché le mois dernier…Je souhaite vivement qu’il revienne sur la décision frappant l’ASTI, en espérant aussi qu’il ne s’opposera plus au mariage d’un cadre marocain avec une Valentinoise. » Le couple a porté plainte pour voie de fait P. Labaune a été condamné par le tribunal de grande instance à payer une amende de 2000€. Un député peut-il être quelqu’un qui refuse d’appliquer la loi ?

 

 

 

 
3  Un travail d’élu critiqué et critiquable 

Le 21 Avril 2004 lors d’un entretien dans la presse  P.Labaune fait des déclarations d’aveu de son inactivité : Au Conseil général: “Je ne regrette rien. ” A la région: “Je ne sers pas à grand chose” A l’Assemblée nationale: “Je ne fais partie d’aucune commission. Je laisse ça aux Parisiens ils sont moins loin … » Lors de sa première mandature de député, il s’est vu décerner le bonnet d’âne de l’Assemblée nationale pour être le député le plus absent d’entre tous. Ses permanences municipales avaient lieu le même jour que les débats à l’Assemblée nationale. Patrick Labaune fait partie des députés cités par l’événement du jeudi sous le titre « les 40 qu’on ne voudrait pas avoir comme député » (EDJ 8 mai 1997). Il s’est aussi illustré par une certaine volatilité politique (pour ne pas parler de girouette) : Alors qu’il affirmait haut et fort, et ce pendant plusieurs mois, son soutien à Nicolas Dupont-Aignant, il crée un comité de soutien au candidat Nicolas Sarkozy au lendemain de l’annonce par N. Dupont-Aignan de son incapacité à se présenter par manque de signatures.

4 . Le mépris des plus démunis

En 2003 il veut expulser le secours populaire de ses locaux en ville. Lors d'un conseil municipal le lundi 23 Novembre 2003 il a organisé l’insulte des bénévoles du secours populaire. Tous les élus de sa majorité, après une scène quasiment théâtrale et certainement prévue d’avance, ont crié ensemble « voyous, voyous !» aux bénévoles du Secours Populaire. Ce comportement qui attise la haine entre les personnes et stigmatise les plus démunis est indigne du premier magistrat de la ville et d’un élu à l’Assemblée nationale. Il n’a pas non plus hésité à établir un arrêté anti-mendicité pendant les fêtes de Noël, suivant là l’exemple donné par les mairies dirigées par le Front National, telles qu’Orange ou Toulon. Un homme politique qui met en place des politiques extrêmes et dégradantes mérite-t-il le vote des Valentinois ?

 

 

5 La gestion douteuse des finances publiques

Un rapport de la Chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes avait procédé au contrôle des comptes de la commune de Valence de 1994 à 2000 et établi des observations inquiétantes. Il met en évidence des anomalies sur la gestion des parkings urbains, la gestion du personnel, et la fonction publique de l’éducation nationale. L’examen d’un rapport plus récent de la Chambre régionale des comptes de 2000 à 2003 est édifiant également. L’étude porte sur la situation financière et les interventions économiques, la gestion du personnel, la gestion des parcs de stationnement. Dans chacun de ces domaines, la commission a observé un certain nombre d’anomalies : mise en cause de la fiabilité des comptes, règlements non appliqués… Peut-on confier un nouveau mandat à un maire qui a géré si maladroitement les finances de sa ville ?
6   Le manque de transparence

Il a refusé de donner le nom des associations valentinoises aux quelles il a versé une aide  en 2007 au titre de sa réserve parlementaire. Sur quels critères sont déterminés les dons? On se demande ? Ce manque de transparence dans les attributions est dénoncé aussi par des habitants lorsque le président de l'office des HLM (P.Labaune ) attribue des logements.
 
P. Labaune est-il favorable au rétablissement de la peine de mort en temps de guerre?
C'est ce que laisse penser le compte-rendu N° 7 de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale du 18 juillet 2007 où on peut lire"M.Patrick Labaune s'est interrogé sur la possibilité de rétablir la peine de mort en temps de guerre...".
P.Labaune s'octroie-t-il la possibilité de reconsidérer l'article 66-1 de notre Constitution qui dispose que "Nul ne peut être condamné à la peine de mort"?

 

Labaune : tout ce qu’il ne faudrait pas faire en politique :

 

Dénigrer et marginalisre les membres de l’opposition municipale, en les raillant régulièrement, sans leur donner réellement le moyen d’exercer leur rôle citoyen ;

Instrumentaliser les femmes, en les mettant en avant quand il en a besoin, puis en reprenant sa place lorsque cela l’arrange

Développer une communication de type propagande, utilisant des moyens assimilant l’action d’autres acteurs à ceux de la municipalité ou à son action

Se faire élire à l’Assemblée nationale sous une étiquette politique UMP, et se présenter aux élections locales  sans étiquette

Se faire élire à l'Assemblée nationale sans participer aux travaux des commissions, et en se retrouvant bon dernier au classement des députés pour leur assiduité ;

Cumuler les mandats, et s’appuyer sur un collaborateur totalement dévoué, méprisant les règles minimum de la déontologie publique et cumulant toutes les fonctions et rémunérations ;

Développer un clientélisme sans limite, laissant croire qu’un élu peut à lui seul régler tous les problèmes, dénigrant les services, allant jusqu’à la remise directe des clés, aux locataires de l’office HLM qu’il préside.

 

 

 

 

QUELLE POLITIQUE ECOLOGIQUE ET SOCIALE P.LABAUNE A-T-IL MENE
PENDANT QU'IL ETAIT MAIRE?

Comme Pinocchio  la marionnette, P.Labaune a-t-il  le nez qui s'allonge quand il  promet de  développer l'usage du vélo, de construire un immeuble écologique ...?

 

 Au fil des conseils municipaux , j'ai pu  analyser la politique de la majorité et de P. Labaune quand il était maire. Comment  faire confiance à un élu qui fait des promesses dans son programme, alors que lorsqu'il a été en situation de décideur il n'a pas réalisé ce qu'il promet  maintenant dans son programme!!

 

ABSENCE DE DEMOCRATIE DE PROXIMITE

 

La décis La La décision d’aménagement des boulevards a été prise sans aucune concertation des habitants de Valence, un projet déjà bouclé a été présenté aux Valentinois un soir de 18h30 à 19h30! 60 minutes pour un projet pharaonique! Le budget présenté en 2001 à 21 millions d'euros  atteint les 53 millions d’euros pour l’ensemble de l’opération qui risque encore de dépasser cette somme puisque ce n’est pas encore terminé. Un grand projet de ville aurait mérité un vrai débat public avant la prise de décision: c’était le moyen d’avoir l’avis des habitants de tous les quartiers !!

 

 

LE BILAN MEDIOCRE A L'OFFICE DES HLM DE VALENCE

Echec du projet de construction écologique

Après avoir abandonné son mandat de maire de Valence en 2004, Patrick Labaune devient Président de l’office HLM de Valence. Accompagné à la tête de cet office du directeur des service de la ville de Valence (où est la nécessaire division des tâches administratives dans tout ça ?), P. Labaune a échoué à mener une véritable politique du logement pour Valence. Il présente lors d’un conseil municipal en septembre 2004, un projet ambitieux et écologique pour la rénovation de l'immeuble des Aravis au Plan en 2008 ce projet n'a pas vu le moindre début de commencement et l'immeuble est vide et se dégrade sorte de verrue dans le quartier.

Quelle transparence pour l'attribution des logements ?

Devant la difficulté de trouver un logement pour des familles dans des situations dramatiques (alors que 500 logements sont vides) et devant le manque de transparence des attributions de logements HLM, le collectif d’urgence sociale émanent du quartier a demandé à être reçu par le président de l’OPHLM en Septembre 2006. Le rendez-vous a été refusé sans raison et Patrick Labaune essaiera ensuite sans raison de déstabiliser le collectif, qui n’avait pourtant pas de volonté belliqueuse. Peut-on vraiment réélire un homme qui ne tient pas ses promesses et affiche un mépris sans honte pour les citoyens ?

 

 

SANTE

 

Ce qu’il n’a pas fait :

Les questions de santé ne relèvent pas que de la ville mais les villes peuvent influer dans  différents domaines en particulier les conséquences de notre environnement sur la santé des habitants :

  • Prévention des risques majeurs : aucune information n’est délivrée aux Valentinois sur les risques majeurs du territoire, industriels ou naturels.

  • Nucléaire : Valence était une des premières villes à disposer d’une balise de surveillance de la radioactivité de l’air. P.Labaune maire a supprimé les moyens à l’association gérant cette balise. C’est sans doute son engagement pour le nucléaire, il préfère ne pas savoir ce qui se passe !!

  • Antennes de téléphonie mobile : des parents d’élèves se sont mobilisés sans résultat pour demander le démontage d’antennes situées à proximité des écoles (15m pour l’école La Bruyère) alors que les recommandations du décret de 2002 sont : pas d’antennes à moins de 150 mètres de bâtiments recevant du public. De nombreuses études font état des conséquences néfastes sur la santé en particulier des enfants des ondes électromagnétiques. Qu’a fait P.Labaune ? Rien. Aucune antenne n’a été déplacée.

  • Pollution de l’air : une étude récente de la DDASS a montré la surmortalité dans l’agglomération de Valence due à la pollution atmosphérique. Dans le Plan de Déplacement Urbain de l’agglomération, aucune proposition de diminution de la circulation motorisée n’est envisagée. Avec les boulevards la circulation est déplacée dans des rues plus étroites mais pas diminuée !!

  • Soins de proximité : devant la saturation du service des urgences du CHV P.Labaune maire n’a jamais fait de propositions pour l’implication de la ville dans les soins de proximité (mise à disposition de locaux fonctionnels pour les médecins de garde, création de maisons de santé… )

 

DEPLACEMENTS :

 

Les cyclistes: P.Labaune ainsi que son adjoint Jacques Bonnemaire président de Valence-major ont refusé que la ville engage des fonds pour une vélostation à la gare (alors que le Conseil général et le Conseil régional étaient partants).

Les voies cyclables sont construites dans les zones qui ne gênent pas les voitures et  les cyclistes, doivent jongler entre des morceaux de piste cyclable et des zones de grand danger, transformant chaque trajet en prise de risque majeur.

Les accidents de circulation La ville de Valence est parmi les villes de Rhône-Alpes avec le plus grand nombre d’accidents de circulation (observatoire de la sécurité routière année 2005). Est-ce que l’organisation des déplacements, la vitesse des véhicules n’est pas en cause ? Qu’a fait P. Labaune quand il était maire pour empêcher d’arriver à ce résultat ? Rien. Le Plan de Déplacement urbain que je n’ai pas voté mais que la majorité de P.Labaune a voté ne comporte pas d’objectif quantifié de diminution de la circulation motorisée et de diminution de la vitesse sur toute la ville ni de budget pour l’amélioration de la circulation des vélos (aménagements continus d’accès aux établissements scolaires…).

Les transports en commun Depuis la démollition de la gare routière, les usagers des transports en commun,attendent dans le froid les bus aux correspondance du centre ville, et ne bénéficient d’aucun accroissement des fréquences depuis des années et de plus des dessertes ont été supprimées en regard de certaines écoles.

 

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

 

  P.Labaune a supprimé en 1995 dès son arrivée la commission extra-municipale sur l'environnement lien entre la municipalité et différentes associations de protection de l'environnement . Cette commission fonctionnait lors de la précédente municipalité, elle abordait les thèmes divers concernant l’environnement , l'eau, les transports, les déchets…. En 2002 une commission extra municipale sur l’environnement a été formée exclusivement sur l’ambroisie L’inefficacité de cette commission est remarquable par manque de détermination. C’ est tout à fait regrettable au vu des conséquences sur la santé de nos concitoyens.

Un ingénieur écologue travaillait dans les services municipaux il a été congédié par P.Labaune dès son arrivée.

 

Energie : Malgré la demande des élus verts aucun diagnostic énergétique de la commune n’a été établi pour proposer des adaptations en vue d’économiser l’énergie dans les bâtiments publics comme cela se passe dans d’autres communes. Pas de subvention pour les habitants désirant installer un chauffe-eau solaire.

 

Les arbres : Comment faire confiance à un homme qui n’a manifesté aucune réticence au projet d’arrachage et l’exécution sans délai  de nombreux platanes sur les boulevards de Valence? Pensons-nous vraiment que cet homme sera un protecteur de notre patrimoine environnemental ?

 

 

 

ACHATS PUBLICS

 

 

Achats publics : Le code des marchés publics peut comporter des éléments à caractère social ou environnemental qui prennent en compte les objectifs du développement durable en conciliant développement économique, protection et mise en valeur de l’environnement et progrès social. L’insertion dans les marchés publics de clauses concernant,l’environnement, l’insertion professionnelle des personnes bénéficiaires du RMI est possible mais n’a jamais été effectuée à Valence. Il n’a jamais pu être confirmé que le bois commandé par la municipalité soit du bois écocertifié par une certification éthique.

Alimentation biologique dans les cantines scolaires et dans les crèches : Il est important de diminuer le taux de pesticides dans l'alimentation en particulier des enfants grâce à l'utilisation de légumes et fruits issus de l’agriculture biologique dans les cantines . La réponse a été toujours la même que ce soit P.Labaune ou L.Balsan : trop cher, pas adapté avec nos commandes chez les fournisseurs !!

 

EAU  LUMIERE  DECHETS

 

Depuis 1995 date de l’entrée en fonction de P.Labaune, le prix de l’eau a augmenté de plus de 56%. En moyenne, une famille valentinoise paye 293 euros pour sa consommation d’eau alors qu’elle n’en dépensait que 188 en 1995. Par ailleurs dans le même temps les fuites sur les circuits qui transportent l’eau potable sont de 28.5% à Valence et chaque jour, 61 litres d’eau par habitant sont perdus.!!

Les dividendes de Véolia (ex CGE) augmentent eux de 23 % par an !!

La gestion municipale de l’eau a un tarif jusqu’à 40% inférieur à une gestion déléguée à une entreprise privée!! Dans une municipalité les bénéfices sont réinvestis alors que dans une grosse entreprise comme Véolia Vivendi les bénéfices sont pour les actionnaires !!

 

Avec le plan lumière initié par P.Labaune c'est 150.000 € par an pour éclairer des bâtiments dans la ville.

 

Les déchets : L'organisation de la collecte sélective se dégrade dans la ville en particulier dans le centre et quand elle existe ,  tous les quartiers de la ville ne sont pas concernés (à Valence le haut seul l'apport volontaire est possible).

 

 

 

 

 

 

AGRICULTURE BIOLOGIQUE OGM

 

les OGM En 2003 une mobilisation contre les OGM en plein champ était organisée dans la Drôme. Les Verts ont écrit au maire P.Labaune en septembre 2003 lui demandant de mettre à l’ordre du jour du conseil municipal de Valence la proposition de vote d’un arrêté demandant l’interdiction de culture OGM sur le territoire de la commune. Refus par écrit de P.Labaune, cet arrêté municipal ne sera pas proposé à Valence alors que de nombreuses communes drômoises avaient déjà pris position contre les cultures OGM en plein champ sur leur territoire en adoptant une délibération.

Les agriculteurs , disparaissent quasiment totalement de la périphérie de la ville, au profit du développement de grandes zones de logistique, très faiblement créatrices d’emploi .

 

 

 

 

Ceux que la politique de LABAUNE fait perdre

 Les ménages à faible revenus, qui ne sont pas concernés par les taux d’imposition constants, mais paient à plein les hausses de services tels que l’eau potable, l’assainissement, les parkings ;

Les exclus de la société, qui ne souffrent pas seulement du manque de logement et de lieux d’accueil adaptés, mais sont soigneusement écartés, avec des pratiques rétrogrades. Ainsi, l’éloignement du secours populaire du centre Ville, et les manoeuvres visant à refuser l’implantation d’un lieu d’accueil dans le quartier Victor Hugo ;

 

Les habitants des nouveaux lotissements, qui ne bénéficient d’aucun service ni commerce de proximité ;

Les commerces des quartiers, qui voient les grandes surfaces s’accroître sans répit,

Les personnes âgées ou à mobilité réduite, les marcheurs et les cyclistes, qui ne peuvent plus bénéficier de ces commerces de proximité ;

Les acteurs économiques du territoire, qui subissent une politique à court terme, flattant les intérêts immédiats, sans ouvrir de perspective en matière d’innovation, de recherche, de foncier etc.

Les associations, qui voient leurs subventions réduites régulièrement, au profit d’opérations de communication bien calibrées au service de la promotion de la municipalité ;

Les enfants des écoles des lieux d'accueil petite enfance , qui attendent la rénovation de leurs écoles . L'élimination des peintures au plomb qui persistent encore dans certains lieux d'accueil doit être exécutée de façon urgente pour éviter l'intoxiaction par le plomb et le saturnisme.

Les jeunes, qui vont ailleurs pour chercher des emplois et créer des entreprises ;

Les navetteurs de la gare, qui ne bénéficient pas d’un garage à vélo côté rue Denis Papin, et doivent allonger leurs parcours de 15 minutes matin et soir ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 18:44
  1.  

PROJET VILLE-SANTE (programme de la liste Valence une énergie à renouveler)

 

La santé est l'expression de la qualité de la relation de l’humain avec son milieu de vie. La santé n'est pas seulement une question de soins c'est aussi une affaire d'environnement, d'éducation, de vivre ensemble dans une ville et un quartier. 

Les politiques de santé, les politiques sociales, et les politiques environnementales sont très liées et doivent être décloisonnées pour une meilleure efficacité.

        Le label Ville-Santé est déterminé par l'Organisation Mondiale de la Santé pour des villes qui s'engagent à ce que la ville

  • prenne en compte la santé  dans toutes les politiques municipales,
  • améliore constamment  la qualité de son environnement
  • agisse en faveur de la santé de tous et réduise les inégalités
  • donne les moyens à chacun d'avoir accès à la culture et de réaliser son potentiel de créativité
  • favorise le caractère participatif des politiques mises en place

  Si nous sommes élus nous donnerons à Valence
la lisibilité d'une Ville-Santé.

 

NOS PROPOSITIONS

Elles s'appuieront sur un diagnostic local de la santé des habitants et de l'offre de soins.

1 Contribuer à la réduction des inégalités de santé : l'éducation, la prévention et l'accès aux soins pour tous.

  1.  

 

Constat: la France a le record de l'écart d'espérance de vie entre catégories sociales, l'offre de soins est la plus faible dans les zones où les indicateurs de santé sont les plus défavorables. L'inégalité est marquée dès le jeune âge (prévention des troubles sensoriels, obésité...).

 

Les personnes pauvres sont les plus exposés aux maladies environnementales qui touchent toute la population : pollution de l’air, habitats insalubres à proximité des voies de circulation, saturnisme(canalisations défectueuses), alimentation de mauvaise qualité nutritionnelle entrainant diabète hypertension, obésité…

 

Les problèmes de santé, de logement et de surendettement sont très souvent liés. Pour les combattre efficacement, il faut agir sur plusieurs leviers

 

 

 

  • Développer des maisons de santé et des centres de santé de proximité : pour un meilleur accès aux soins et à la prévention pour tous, un soutien au service des urgences de l'hôpital.

  • Favoriser l’accès à la prévention et aux soins médicaux et psychologiques pour les populations les plus vulnérables,.

 

2 Lutter contre les « épidémies modernes »: cancers, allergies, obésité ...

Agir sur l'environnement 

  • Cancers:

Diminuer fortement les produits toxiques au contact de tous les citoyens, en particulier des enfants (pesticides, produits de nettoyage...), ce qui implique de développer des repas biologiques dans les cantines, d'examiner les produits d'entretien utilisés dans les écoles, et par les services techniques en lien avec le service de santé au travail.

 

 

Nous nous engageons à faire de Valence une ville sans CMR.

Les substances Cancérogènes, Mutagènes (modification des chromosomes )

Reprotoxiques (toxique pour la fertilité) sont les produits les plus toxiques

d'après une classification européenne. Ces substances devraient être progressivement supprimées et remplacées par des substances moins toxiques.

 

  • Allergie et asthme : diminuer la pollution atmosphérique et agir efficacement contre l'ambroisie.

  • Obésité liée à nos habitudes de consommation et de déplacements : examiner les actions possibles sur les comportements alimentaires en direction des enfants (publicité, distribution de boissons) et redonner de l'espace dans la ville pour favoriser l'activité physique de proximité.

 

 

 

Le «plan climat communal» a pour objectif de lutter contre le
réchauffement climatique en agissant sur l'énergie et les
déplacements. Diminuer la consommation d'énergie non
renouvelable dans l'habitat, favoriser les déplacements les
déplacements sans moteur (vélo, marche, pédibus) .

Mais le bénéfice attendu du plan climat est multiple :

La réduction du trafic motorisé permet une diminution de la
pollution atmosphérique, une diminution du bruit mais
aussi une diminution des accidents de circulation, et une
amélioration de la forme physique et psychique des habitants.

 

 

Etablir un Plan Local d'Action Santé Environnement (PLASE) qui comprend différents niveaux

 

  • Agir pour la salubrité des logements et éradiquer le saturnisme (tuyauteries en plomb, peintures écaillées au plomb dans certains bâtiments recevant des enfants à Valence).

  • Créer un observatoire de la qualité de l'air intérieur des habitations, en priorité dans les écoles. « Ambulances vertes » pour mesurer la pollution de l'air intérieur,

  • Lutter contre le bruit (première cause de nuisance signalée par les habitants).

  • Lutter contre la pollution par les ondes électromagnétiques , (charte sur l'installation des antennes de téléphonie mobile, informer sur les téléphones portables) .

  • Assurer le contrôle permanent de la pollution nucléaire (radioactivité).

  • Informer la population sur les risques majeurs, industriels et naturels.

  • Protéger la qualité de la ressource en eau.

 3 Organiser la démocratie de la santé

 

  • Animer le débat public autours des sujets de santé : conférences de santé, café-santé...

  • Travailler avec différents partenaires.Favoriser la coordination entre les différents acteurs de santé valentinois.

  • Favoriser les réseaux de santé

  • Promouvoir l’éducation à la santé et à l'environnement à l’école et dans les quartiers.

 Trois enjeux majeurs

 

  • réduire les inégalités de santé

  • agir sur l'environnement

  • organiser la démocratie de la santé

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Pages