Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 15:55

Depuis longtemps à la commission santé,  le parti EELV a pris une  position favorable  pour  les maisons de naissance.

 

Le problème de la surmédicalisation de la naissance a été posé par des  associations le CIANE (collectif inter-associatif pour la naissance) ou des sages-femmes. Déjà en 2003 le rapport Bréart préconisait l'expérimentation des maisons de naissance, il aura fallu 10 ans pour que l'expérimentation aboutisse.

Au Québec la majorité des naissances se déroulent en maisons de naissance, les maternités hospitalières étant réservées aux naissances issues de  grossesses pathologiques.

 

 

Une Maison de Naissance est un lieu d'accueil de la femmes enceinte et de sa famille, dans la mesure où la grossesse, l'accouchement etles suites de couche  restent dans le cadre de la physiologie. Les sages-femmes en assurent la responsabilité médicale, en toute autonomie et conformément à leur compétence légale. C'est une structure dans laquelle  on met tout en œuvre pour accoucher «comme à la maison». La médicalisation est alors réduite à son strict minimum et l'environnement est rendu aussi chaleureux que possible (baignoire, ballon de travail, lumière douce, musique...). Pas de tables d'accouchement mais des lits, des canapés. Une pièce est réservée à la réanimation néonatale et le matériel médical est dissimulé autant que possible.

 

Ces établissements  devront être attenants à une maternité, ce qui permettra un transfert en cas de complications. 

Les maisons de naissance autorisées pourront fonctionner durant un maximum de cinq années. “Un an avant la fin de l’expérimentation, le gouvernement adressera au Parlement un rapport d’évaluation”.

 

 

Je ne peux que lier cette décison que j'approuve à un évènement familial récent,  c'est la naissance de notre cinquième petit fils ce vendredi 14 Juin.

Pour la petite histoire sa mère est allée à la maternité à vélo dès les premières contractions douloureuses, heureusement parce qu'avec les embouteillages à Grenoble il naissait dans la voiture !!! un futur cycliste ! Elle a accouché très rapidement mais dans une structure très médicalisée  ce qui n'était pas indispensable. Un gros progrès quand même c'est le choix de la position pour accoucher qui lui a été proposé. Des générations de femmes ont mis au monde leur enfant les jambes  dans les étriers, ce qui est absolument anti-physiologique et empêche l'écartement maximum du bassin. C'est dur de résister à des habitudes !! Les Sénateurs franchissent le pas , qu'ils en soient félicités.

 

Je ne comprends pas pourquoi le PC s'est abstenu sur ce sujet il faudra des explications. Le mois dernier à la région, une journée de travail sur les maisons de naissance avait été organisée. Seuls les éluEs EELV étaient présents. Cela pose quastion ?

Les Sénateurs seraient-ils plus progressistes que les éluEs régionaux !!

 

Baptiste peu après  la naissance à la recherche du sein maternel, il l'a vite trouvé !!

naissance-Baptiste-IMG_1309.jpeg


Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 23:26

Lors du Conseil municipal du 11 Décembre 2012 et du Débat d'Orientation Budgétaire, comme  à chaque DOB,  M. Kéchichian élu d'opposition nous fait part de son  rêve d'avoir créé des places pour l'accueil des jeunes enfants, il prétend avoir doublé les places pendant son précédent mandat. Or les comptes sont toujours les mêmes. Je les avais évalués en 2008 en début de mandat, et ils  démontrent le contraire.


Je les republie ici :


1992 : 410 places municipalité Pesce

2002 : 410 places municipalité Labaune

La ville a signé un contrat enfance avec la CAF pour 2003 à 2007 ce contrat prévoit entre autre  une augmentation des capacités d'accueil jeunes enfants, le nombre de places devant atteindre 460 en 2007

2007 : 398 places municipalité Balsan

La ville n'avait pas honoré le contrat enfance avec une baisse des capacités en halte-garderie de 30 places en 2007 par rapport à 2003.Sur injonction de la CAF  en 2007 création rapide de 5 places de multi-accueil à Maurice Ravel.

Mars 2008 : municipalité Maurice, à notre arrivée 435 places étaient comptabilisées.

La ville a signé un nouveau contrat enfance 2008-2013 avec la CAF.

Septembre 2008 : création de 30 places au multi-accueil de Valensolles

2009 : ouverture du multi-accueil la Souris Verte au centre ville 35 places

2009-2012 pas de création de lieux d'accueil public, l'agglomération a accompagné la création de deux  crèches d'entreprises environ 40 places.

2013 :  Projet d'ouverture à la MPT du Plan de 40 places de multi-accueil.

 

Je crois sincèrement  que  M.Kéchichian aurait aimé créer des lieux d'accueil pour les jeunes enfants, mais ce n'était pas l'orientation politique  choisie par la municipalité Labaune-Balsan  à l'époque et il n'a pas pu réaliser son souhait qui est devenu une chimère...persistante. Ce dont il a rêvé nous l'avons fait, et je suis certaine qu'il en est satisfait au fond.

Malheureusement il y a encore des jeunes enfants qui ne peuvent pas être accueilis au sein du  service public, à Valence et ailleurs. Les pouvoirs publics doivent travailler à un réel "service public" de la petite enfance ( comme à l'école chaque enfant qui naît aurait une place dans un lieu d'accueil).

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:54

 

 

Travaillons ensemble était le thème de cette première journée de périnatalité.

J'étais présente  à double titre celui de pédiatre dans le cadre de ma formation et celui d'élue de Valence ville qui accueille le Maire ne pouvant pas être présent.

D'ordinaire ces journées étaient limitées à Valence et aux établissements publics. Là il s'agit de travailler ensemble public, privé d'échanger entre les différents acteurs de la périnatalité pour un meilleur accompagnement des femmes enceintes et des nouveau-nés sur un large secteur Drôme-Ardèche.

 

Les  événements qui entourent la grossesse, la naissance les premiers jours des nouveau-nés influencent l'état de santé des nouveau-nés et des mères, c'est un problème de santé publique.

 

Jusque dans les années 80 chacun travaillait dans son coin, le travail de périnatalité n'existait pas. Des néonatologues comme Alexandre Minkowsky dans les années 70 ont fait évoluer  la prévention et la prise en charge des prématurés et  fait évoluer les pratiques pour faire diminuer la mortalité des nouveau-nés et la mortalité maternelle

Puis sont venus les  plans de périnatalité  1994-2000 centré sur la sécurité et la qualité de la grossesse et de la naissance, début du  transport néonatal, le plan 2005-2007 sur l' humanité, la sécurité, la proximité, la qualité, la mise aux normes des maternités, l'organisation des transports, l'amélioration de l'environnement psychologique et social des mères, la mise en place des premiers entretiens individuels du quatrième mois.

Bien que des efforts aient été réalisés, le dernier rapport de la cour des comptes de 2012 est préoccupant. La France est en queue de peloton des pays industrialisés pour la mortalité avant un an 3,8 pour 1000 et aussi pour la mortalité des mères.

L’accès aux soins de qualité n’est pas garanti pour toutes les femmes et tous les nouveau-nés de la même façon sur le territoire. Il existe des inégalités entre les territoires, entre les régions entre les populations. Dans les départements d'outre mer la mortalité est deux à trois plus élevée qu'en métropole.

 

 

C'est la mobilisation de tous les acteurs concernés, d'un territoire de vie autour des problématiques de la conception, de la grossesse, de la naissance, de l'allaitement maternel et des premiers jours de la vie de l'enfant qui permettront d’identifier les différents types de risques : médical, social , psychologique et environnemental.

C'est bien le sens de cette journée de travailler ensemble, former un réseau de compétences pour améliorer la santé et aussi la relation précoce parent enfant qui joue un rôle essentiel dans le devenir du petit d'homme.

 

Organisation impeccable par l'office du tourisme, beaucoup de monde, des intervenants de qualité, des débats respectueux et constructifs.

Les échanges sur l'accouchement à domicile ont permis de préciser qu'il valait mieux coopérer plutôt que d'opposer "étriers et canapés".

 

Si les pouvoirs publics arrivaient à organiser des maisons de naissance proche des maternités, où la physiologie est respectée,  sans doute il y aurait moins de futures mères qui demandent d'accoucher à domicile. Ce pourrait être un beau projet de la gauche, permettre aux futures mères qui le désirent d'avoir un accouchement plus physiologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 17:10

J'ai lu sur la page face-bok de l'association "Montessori à petits pas", qu'une école Montessori allait ouvrir  la rentrée de septembre, et emménage en Mai, à l'école Henri Ner à Valence. Sur cette page, l'association remercie la ville de Valence pour son aide. Cette ancienne école maternelle a une architecture très bien adaptée pour les jeunes enfants. Lorsque je suis arrivée en 2008 j'étais élue à la petite enfance, puis Marie Lantheaume ensuite, nous avions fait la proposition que cette école soit un multi-accueil pouvant accueillir de jeunes enfants porteurs de handicaps, projet qui aurait été étudié en lien avec des acteurs locaux. Ce  projet n'a pas été retenu puisque cette école devait servir pour accueillir des élèves provenant  d'autres  écoles de Valence lors de travaux de rénovation.

La ludothèque a aussi demandé à être accueillie dans cette école la même réponse a été faite.

La ludothèque va changer provisoirement de locaux et déménage à l'école Berthelot  dans des locaux neufs mais en étage, n'ayant pas pu être logée par la ville dans des locaux de plain-pied.

Je suis surprise par cette information, la mise à disposition d'une école maternelle à une association, ne devrait pas se faire sans discussion au niveau de la majorité.

Je n'ai rien contre les écoles Montessori puisque c'est le prolongement de la méthode d'éducation Loczy pour les plus jeunes enfants.

Mais c'est un nouvelle fois la méthode employée dans notre municipalité qui est étonnante.

Même Marie l'élue à la petite enfance n'est pas au courant, c'est fort de café comme décision concertée !!

 

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 00:14

Les années passent les protocoles restent et celui-là ne me gêne pas. Lundi ma fille Marie a soutenu sa thèse de médecine avec les professeurs en grande robe et elle aussi. Le sujet était le devenir des traumatisés crâniens. Un moment émouvant, en particulier la lecture du serment  d'Hippocrate.4842887491_59d8808d69.jpg

 

 

Repost 0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 23:23

Lors du Conseil municipal de ce soir nous avons longuement débattu du Débat d'Orientation Budgétaire.

Le DOBpermet de préciser l'orientation politique  de la municipalité qui se traduit le mois d'après par des chiffres pour le budget de l'année suivante.

L'opposition par la voix de Messieurs Daragon et Kechichian ont contesté l'intervention de Marie Lantheaume-Favier adjointe à la petite enfance  sur la nette augmentation du nombre d'enfants accueillis dans les crèches, les multi-accueils, ou halte-garderies depuis notre arrivée en 2008.

Ils ont annoncé que le nombre de places pour les jeunes enfants  avait doublé entre 1995 et 2008!!

J'étais élue dans l'opposition de 2001 à 2008 et comme pédiatre j'ai toujours eu un regard sur les lieux d'accueil petite enfance constatant au quotidien les grosses difficultés des familles. Quand nous sommes arrivés à la mairie nous avions la volonté d'augmenter le nombre d'enfants accueillis dans les structures municipales. J'ai d'ailleurs eu comme première fonction d'élue la petite enfance avant le départ de Michèle Rivasi pour l'Europe où je l'ai remplacée à l'environnement.

 

En arrivant j'avais fait l'état des lieux de la petite enfance  et  de l'évolution des places j'ai retrouvé le tableau, les chiffres parlent d'eux-mêmes.

 

1992 : 410 places municipalité Pesce

2002 : 410 places municipalité Labaune

La ville a signé un contrat enfance avec la CAF pour 2003 à 2007 ce contrat prévoit entre autre  une augmentation des capacités d'accueil jeunes enfants, le nombre de places devant atteindre 460 en 2007

2007 : 398 places municipalité Balsan

La ville n'avait pas honoré le contrat enfance avec une baisse des capacités en halte-garderie de 30 places en 2007 par rapport à 2003.Sur injonction de la CAF  en 2007 création rapide de 5 places de multi-accueil à Maurice Ravel et à notre arrivée en 2008 435 places étaient comptabilisées.

La ville a signé un nouveau contrat enfance 2008-2013

2008 : création de 30 places au multi-accueil de Valensolles

2009 : ouverture du multi-accueil la souris verte au centre ville 35 places

 

Voilà un peu ce que disent les chiffres, j'attends ceux de M. Kechichian

 

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 01:13

 

Il aura tout essayé pour faire passer cette idée folle de ficher les enfants" à risque comportemental".

En 2005 Sarkozy alors ministre de l'intérieur voulait étabir le carnet de comportement . En 2010 Sarkozy président voulait dépister les troubles du comportement chez les bébés dans les crèches.  La mobilisation des professionnels, des associations de parents l'ont fait reculé chaque fois.

Cette année dans les derniers mois de sa présidence il veut mettre en place l'évaluation en grande section de maternelle à  5 ans !!

En tant que professionnelle je sais l'importance de l'accompagnement des enfants( et des familles) qui sont en difficulté. Ce n'est pas du manque de dépistage dont  les enfants souffrent mais du manque d'accompagement par des adultes compétents et disponibles.

 

 L'idée du dépistage ne peut s'entendre que si ensuite on met des actions en place sur le long terme. Mais ce n'est pas le choix de Sarkozy puisque  le nombre de professeurs des écoles diminue alors que monte le nombre d'élèves en maternelle,  les psychologues scolaires, les auxilliaires de vie scolaire, les personnes des réseaux d'aide aux enfants handicapés RASED., toutes ces personnes sont en voie de disparition, c'est tout à fait incohérent. Si ce n'était pas simplement du fichage toutes les dispositions auraient été prises pour accompagner les enfants repérés en difficultés.

 

Je souhaite qu'il y ait la même mobilisation qu'en 2005 et 2010 et que ce projet d'évaluation des enfants de 5 ans soit définitivement aux oubliettes.

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:49

Boris Cyrulnik vient de rendre un rapport sur le suicide des enfants. Bien étudié chez les adultes le suicide chez les enfants est très mal connu.  Il représente  la deuxième cause de mort chez les enfants de moins de 15 ans   après les accidents.

 

 

Le plus intéressant dans ce rapport ce sont les propositions apportées par le psychiatre, que je partage tout à fait.

 

" Porter une attention particulière aux mères durant les dernières semaines de grossesse, puis au cours des dix premiers mois de vie de leur nouveau-né. La neuro-imagerie a permis de voir les dégâts cérébraux que provoquent les carences affectives précoces: atrophie de certaines zones cérébrales, modification des circuits profonds des émotions et de la mémoire

Une formation poussée des métiers de la petite enfance,

L'école devrait également être moins stressante, De nombreux enfants développent des troubles psychiques en raison de leurs résultats scolaires ou d'une pression trop forte de leurs parents.»

 

 

L'attention particulière dès les premiers mois de la vie est essentielle, pour des responsables politiques ces recommandations doivent se concrétiser par  des changements  :

 

Augmentation de la durée des congés maternité ou paternité afin que l'enfant puisse être auprès d'un de ses parents la première année s'il le souhaite.

Augmentation du nombre de place d'accueil petite enfance, un véritable service public de la petite enfance comme le demande EELV et la gauche. La traduction locale serait qu'à  Valence nous devons poursuivre notre politique d'augmentation des lieux d'accueil pour les jeunes enfants. C'est la galère pour de nombreuses familles qui doivent faire garder leur bébé lundi chez la voisine, mardi chez la grand-mère, mercredi par le tonton...Dans la première moitié du mandat nous avons créé 60 places il reste encore trois ans pour en créer autant afin que les lieux d'accueil soient accessibles à tous les enfants et pas seulement aux enfants dont les parents travaillent.

Développement des lieux d'aide à la parentalité dans tous les quartiers afin que les parents puissent se rencontrer échanger avec des professionnels sans être jugés.

 

 

 

 

 

Repost 0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 21:53

3230004502_bd1efe2313.jpg

Quatre semaine de vacances que je résume en deux mots famille et montagne et deux semaines pour émerger des couriers et courriels à la mairie ou au cabinet et je reprends la plume en m'excusant de vous avoir imposé des publicités, ce que je découvre quand on laisse 45 jours son blog silencieux. En plus une pub pour une boisson immonde, désolée !!

 

La famille  s'agrandit vite.  Les vacances sont un moment pour des activités inhabituelles avec les jeunes enfants : découverte de la forêt, de la cueillette, des  animaux, moutons chèvres, vaches. Dans le Beaufortain les vaches sont des montagnardes qu'on retrouve très haut en altitude et qui fournissent du lait permettant la fabrication du Beaufort dit d'alpage, un vrai régal.

 

Je reviens  sur la montagne :  j'ai eu la chance de voir la beauté d'un glacier de l'intérieur et d'en sortir ! Un bref séjour dans une crevasse est à couper le souffle dans les deux sens du mot, cela m'est arrivé cet été,et l'impression que la vie ne tient qu'à un fil est  une impression peu habituelle. Sans aller dedans ou dessus je  vous engage à aller marcher tout simplement à proximité  des glaciers même si vous ne pratiquez pas l'alpinisme, c'est époustouflant de les regarder  et en même temps attristant de constater comme ils fondent vite. Le recul des glaciers en montagne  a été pour moi une des premières prises de conscience  du réchauffement climatique dans les années 95. J'ai adhéré aux Verts en 1997 mais les glaciers fondent toujours !!

 

Pas d'ordinateur en vacances  mais  des nouvelles quand même de la vie municipale régulièrement ( de décisions prises par le maire  dans ma délégation que j'ai découvertes en arrivant, comme la fermeture de la ménagerie du parc Jouvet!).

D'aucun peut penser  que les daims ne sont pas  heureux en enclos quoiqu'ils soient  bien traités et bien soignés , mais ils font  le bonheur de beaucoup d'enfants, qui  ne voient jamais de gros animaux à  part les chiens et les chats .

Qui sait si les daims ne sont pas contents de faire le bonheur des jeunes enfants ? J'ai été marquée peut-être par l'histoire de l'ours Michka. Nous réfléchirons à d'autres propositions  pour que les jeunes enfants puissent approcher des animaux à Valence, cela me semble important pour les bambins citadins.

 

 

3394849753_6acc5afa8f.jpg

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 23:42

La neige et le froid ont fait reculer les parents de l'école Abel pourtant nombreux à être volontaires pour organiser un pédibus, partie remise. Aussi après quelques bons coups de pédales   j'ai pu aller à la réunion pour un point d'étape du projet social de la MPT de Fontbarlettes.

 

J'étais (comme  par hasard !!)  dans le groupe enfance famille éducation.

Le constat des mères de famille présentes est la dificulté qu'elles ont  pour faire garder les enfants quelques après-midi pour se détendre avec des copines, faire du sport ou ne rien faire !!

Deux mamans ont évoqué l'idée de créer une crèche parentale. C'est une piste à explorer. Projet intéressant mais lourd au plan administratif (cf article); Le projet pourrait s'envisager   en lien avec les animatrices de la MPT, du centre de loisir, les services municipaux concernés( santé-famille, petite enfance) , la CAF....  Mais avant toute chose   il faudrait  plusieurs familles volontaires qui s'engageraient à prendre soin des enfants d'autres familles en présence de professionnels de la petite enfance pour pouvoir à leur tour se libérer. Elles doivent pouvoir se trouver à Valence ces familles motivées ?

 

En France, une crèche parentale (ou crèche à gestion parentale) est une structure d'accueil dédiée à la petite enfance. Il s'agit d'un mode de garde d'enfants (souvent de 3 mois à 4 ans, voire 6 dans certains cas) au même titre que les sont les crèches collectives "habituelles" (généralement municipales ou départementales, selon le type de financeur).

La particularité d'une crèche parentale tient au fait que l'organisme qui fonde puis gère administrativement cette structure, est une association loi 1901 formée par les parents des enfants inscrits.

Généralement les crèches parentales emploient des professionnels de la petite enfance (différents diplômes) notamment un ou une responsable technique ou directeur (selon la taille de la structure, souvent Éducateur de jeunes enfants [EJE]), qui se chargent de l'accueil de l'enfant à proprement parler ainsi que du contenu et de l'application du projet pédagogique.

La plupart des crèches parentales mettent également à contribution les parents de l'association pour effectuer des heures de permanences afin d'épauler l'équipe pédagogique ainsi que pour se charger de quelques tâches matérielles quotidiennes

.Au sein d'une crèche parentale, la collaboration entre parents et professionnels est primordiale et impérative : chacun y a sa place pour élaborer ensemble ce projet, mais chacun a le droit au respect de son domaine de compétence.

(Wikipédia)

Repost 0

Pages