Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 23:10

Nous avions décidé d'aller à Rovaltain ce matin, lors du passage du premier ministre et du ministre de l'agriculture.

Comme rien n'avait filtré de son passage, ce n'est que tard la veille  que nous avons su qu'ils mangeraient à Rovaltain. Nous enfourchons nos vélos  avec quelques affiches NON à NDDL et quelques slogans en tête "des légumes pas du bitume", "Jean-Marc Ayrault atterrit, des terres plutôt que Rayannair"...

Nous nous retrouvons à une quinzaine de militantEs  opposés à NDDL, bien déçus de ce petit nombre, nous sommes  acceuillis par 20 gendarmes qui nous écartent sur un parking poliment. A l'arrivée des voitures officielles, de loin, nous brandissons calmement nos affiches et pendant 5 minutes nous entonnons les slogans,  pas de quoi faire peur à un chat, pas sûrs du tout que les Ministres nous aient entendus.

Tout à coup l'atmosphère change,  les gendarmes nous disent de nous taire et d'enlever les pancartes. Nous exécutons et avec mon fils, nous  allions reprendre nos vélos quand les gendarmes  d'aimables sont  devenus menaçants, nous interdisant de repartir, nous repoussant avec véhémence au fond du parking. Puis les gendarmes sont remplacés par une vingtaine de  CRS qui nous encerclent. Nous demandons des explications, la réponse immuable est : nous obéissons aux ordres.

Nous voilà  encerclés par les CRS avec l'impossibilité de bouger. Le temps passe des conversations s'engagent avec les CRS, sur la raison de notre séquestration dehors . La situation est d'un ridicule, 12  militantEs écologistes pacifistes entourés de 20 CRS armés !! Nous disons notre incompréhension et ce gaspillage d'argent public !

Qui a donné les ordres, sans doute le Préfet , j'appelle le cabinet du Préfet on me dit que c'est la sécurité des Ministres.

Nous restons un peu décontenencés et moi très en colère, j'essaie d'expliquer notre cas, mais  rien n'y fait, ni le fait que je doive bosser au cabinet de pédiatrie  à 14h ni la petite élue locale qui  n'a aucun pouvoir.. Même les journalistes du Dauphiné Libéré qui sont venus nous voir, se sont faits écartés par les CRS.

Nous commencions à avoir froid et faim ( les CRS ont fait la relève pour aller manger) mais l'ambiance malgré tout s'apaisait et les conversations allaient bon train avec les CRS. Simon "philosophant " sur la différence de vision de la sécurité et sur l'absurdité de la situation. Sans le dire certains semblaient le reconnaître, mais les ordres sont les ordres même s'ils sont absurdes!! En fait nous en voulions à ceux qui donnent ces ordres complètement décalés par rapport aux enjeux.

Le temps passe les sommités sortent après le repas, nous nous disons que dès que la voiture des Ministres sera partie nous pourrons enfourcher nos montures et rentrer. Que Nenni, toujours sans explication que les ordres des supérieurs nous sommes empêchés de quitter les lieux. Que faire partir en courant c'est encore mettre de l'huile sur le feu!!  Je savais que Michèle Rivasi  devait voir le ministre de l'agriculture avec des agriculteurs dont les vergers ont été anéantis par la sharka.

Je l'appelle sans réponse mais lui laisse un message, et au bout d'un moment la Députée européenne  arrive, parlemente avec le chef des CRS qui lui même appelle sa hiérarchie  qui nous donne le feu vert pour partir.


Drôle de pays,  nous avons voté François Hollande avec espoir mais peu de choses ont changé encore par rapport à la politique répressive de Sarkosy. Ce sujet de NDDL doit rendre Jean-Marc Ayrault nerveux, il s'embourbe comme les occupants du site, et chaque fois qu'il fait un pas, il a et aura  sur son passage des opposants à NDDL, et il y en a de plus en plus!!

Il parait que le  premier ministre aujourd'hui  a  parlé  de préservation de terres agricoles lors de ses interventions :  heureusement que le ridicule ne tue pas !! NDDL c'est 1600 ha de terres agricoles vouées au bétonnage!!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages