Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 13:47

 

 

''Vidéo-surveiller n'est pas protéger''. Pierre Hémon et Maguitte Chicherereau-Dinguirard, président et co-présidente du groupe municipal Europe Ecologie-Les Verts, s'opposent aux futurs investissements de  vidéo-surveillance prévus par la Ville. Le prochain conseil municipal envisage en effet d'allouer 520 000 euros pour équiper les rives de Saône, 65 000 euros pour les quartiers de Gerland et Debourg, et 160 000 euros pour Sergent Blandan. 

S'appuyant sur un rapport de la Chambre régionale des comptes, les élus écologistes évaluent le futur coût de fonctionnement de ces équipements entre 1 et 2,4 millions d'euros par an. Un coût qu'ils estiment démesuré compte tenu du taux annuel d'élucidation des délits grâce aux caméras, qui serait de 1% à Lyon, selon le même rapport. ''Cela représente une cinquantaine d'emplois, par exemple de policiers municipaux ilôtiers '' peut-on lire dans le communiqué des écologistes. Mettant en avant la ''faible efficacité'' de la vidéo-surveillance, ils plaident pour que ''la sécurité des Lyonnais passe d'abord par des emplois et des actions de proximité''.

JAO. Lyon-Capitale

 

EELV Valence a déjà émis des réserves sur ce sujet.

80 caméras de vidéo-surveillance

Caméras de vidéo-surveillance : Quand évocation vaut délibération...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages