Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Danielle PERSICO
  • Le blog de Danielle PERSICO
  • : Informer les habitantEs sur la vie politique et la vie municipale et échanger sur les engagements qui me tiennent à coeur
  • Contact

Recherche

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 22:48

deputes-EELV-elus-popup.jpg

 

 

Pour la première fois de leur histoire les écologistes ont un groupe à l’Assemblée Nationale avec 18 députés.

Heureusement qu'EELV assure la parité sans cela les femmes seraient très peu représentées.

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 23:55

 

 

Danielle Persico et les élu-e-s Europe Ecologie-Les Verts de la  1ère circonscription de la Drôme ont pris connaissance des résultats des élections législatives.

 Ils se réjouissent de la victoire de la gauche au niveau national et de l’avancée d’EELV  qui leur confère une réelle capacité d’action politique.

Ils se félicitent de la victoire de Nathalie NIESON dans la 4ème circonscription de la Drôme mais regrettent vivement le résultat de l’UMP sur la circonscription 1, dont le candidat a été élu grâce à un report très large des voix du Front National.

En ce qui concerne la majorité municipale de Valence, ils soulignent la nécessité de prendre en compte le message des électeurs et d’en tirer les conséquences au niveau de la politique locale.

Pour les écologistes, l’avenir passe par la réaffirmation de priorités claires sur les 4 piliers du développement durable qui fondent l’accord entre EELV et le PS : relocalisation de l’économie, solidarité, transition écologique et démocratie participative.

 

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 22:28

Il n'est pas encore minuit, je peux écrire encore à propos de la campagne.

je viens de lire les documents de campagne de Patrick Labaune. Il aurait une grande sensibilité écologique d'après l'alliance écologiste indépendante qui le soutient . Comme quoi tout arrive !! Mais quels en sont les actes concrets ? En tout cas pas dans  les quelques questions écrites au Gouvernement. Pendant qu'il était maire (puisque P Labaune y fait souvent référence) que j'étais conseillère municipale d'opposition, les faits ne montraient pas sa sensibilité écolo. On ne nous fera pas croire que le député sortant a le moindre souci des terres agricoles et à Valence nous avons hérité d'une urbanisation anarchique (zone des couleures) et un  étalement urbain très consommateur de terres agricoles puisque ce sujet est d'actualité. Pour M. Labaune  l'écologie ce n'est même pas la préservation de la flore et de la faune puisque des constructions ont été autorisées en zones humide (le long de l'AV Dr Santy) et la zone humide de Châteauvert allait disparaître par des projets immobiliers.

Les écologistes les vrais ne prônent pas non plus  le développement du  nucléaire mais la transition énergétique avec tous les emplois locaux à la clef.

P. Labaune fait référence au mariage d'un couple marocain le 14 septembre 2002( et pas Octobre) j'étais élue et j'ai rapporté les faits dans ce blog à l'époque.

Les écologistes les vrais considèrent que le mariage est un droit pour toutes et tous et je me souviens de ce  14 septembre 2002 :   P. Labaune s’oppose au mariage d’un couple marocain bien que le Procureur de la république de Valence avait indiqué que ce mariage était conforme à la loi républicaine et que rien ne s’y opposait. Il s’éclipse de la salle de mariage alors que les invités sont en place, prétextant un malaise. Il tente au même moment d’expulser l’ASTI (association de solidarité avec tous les immigrés) de son local. Il fait finalement marche arrière devant la mobilisation des associations , des élus de la minorité et de nombreuses personnalités telle que Alfred GROSSER, Professeur émérite des universités à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et ancien directeur de thèse de P. Labaune.

Non bien franchement Patrick Labaune ne connait pas le sens du mot écologie, et des valeurs qu'elle défend.

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 20:19
Le premier Juin le collectif ville-campagne a organisé une réunion publique d'information sur la nécessaire protection des terres agricoles à proximité des villes. Nous étions plusieurs élu-e-s EELV, et nous avons expliqué la position des éluEs Verts et Citoyens  au sein de la majorité sur le projet Décathlon-Oxylane, ce qui n'est pas nouveau, nous en avons souvent parlé depuis Mai 2010 Projet Décathlon Oxylane .
Le  Dauphiné libéré était présent.
L'article sort ce matin, l'avant veille des élections législatives avec, sans bien de rapport il faut le dire, la photo de deux élues EELV( Marie Lantheaume-Favier et Annie Agier) pourquoi elles et pas d'autres ?
Ce n'est pas anodin de faire sortir un article à cette période sensible et de mettre en photo deux élues EELV, elles se sentent justement instrumentalisées et ont répondu très vite le matin même. Mais leur droit de réponse ne pourra pas paraître demain à cause de la fin de la campagne à minuit mais ne  paraîtra  que lundi.
Je le publie dans le blog car je partage leur colère.
"Suite à l’article de ce jour dans le Dauphiné Libéré, au sujet du projet Village Oxylane où nous sommes directement citées et en photo, nous voulons vous faire part de notre désapprobation :
En tant qu’élues Europe Ecologie les Verts, l’une à la mairie de Valence et l’autre au conseil régional, nous défendons   la préservation  des terres agricoles de Valence et soutenons l’action du collectif-ville campagne.  Cependant  nous nous offusquons de la parution, à la veille d’un scrutin national important, d’un article  relatant une réunion qui s’est déroulée il y a plus de quinze jours , soit le 1er juin.
Ceci ne peut être dû au hasard. Nous nous sentons instrumentalisées dans le débat actuel droite-gauche à Valence. Notre divergence PS-EELV au sujet des terres agricoles est connue de tous, cependant elle ne saurait remettre en cause le choix de EELV de conforter la majorité présidentielle en appelant à voter contre le député sortant."
Annie Agier conseillère régionale et Marie Lantheaume-Favier adjointe au maire de Valence, élues EELV
Repost 0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 07:31

Je remercie les électeurs et électrices qui nous ont fait confiance lors de ce premier tour des élections législatives.

Notre score de 6,06 % montre une forte reprise par rapport aux présidentielles, et nous place comme deuxième force de la gauche.

Je regrette le fort taux d'abstention, la montée du front national, et que le candidat arrivé en tête soit reconnu pour un manque d'engagement à l'Assemblée nationale.

Avec mon suppléant Patrick Canin, nous avons fait une belle campagne et avons débattu sur le fond, en particulier sur l'économie, la santé, qui est un souci majeur de nos concitoyen-ne-s, et la République exemplaire.

 

Concernant notre position pour le deuxième tour.

Il y a des accords nationaux entre EELV et le PS concernant le programme et concernant un certain nombre de circonscriptions, accord qui n'a pas été respecté partout en particulier, à Lyon où le maire de Lyon a soutenu un dissident PRG, éliminant Philippe Meirieu du deuxième tour.

 

 

 

Au vu du score du PS dans la première circonscription, nos voix comptent. Néanmoins nous aurons à prendre en compte et à préciser des points de désaccord locaux avec le candidat du PS qui sont importants pour nous et nos électeurs et électrices : le cumul des mandats,la préservations des terres agricoles, le maintien des deux espaces publics internet, un moratoire sur les caméras de vidéo surveillance.

 

 

Repost 0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 09:33

Je viens de découvrir le tract de campagne de M. Labaune, il se trompe de campagne. Son tract ressemble à celui d'une campagne municipale avec quelques imprécisions en particulier concernant l'aménagement de l'avenue Victor Hugo.

J'étais élue dans l'opposition durant 7 ans et je sais que l'aménagement de l'avenue Victor Hugo au début ne comportait pas d'aménagement cyclables.

Il a fallu que l'association REVV(roulons en ville à vélo) et un Conseiller municipal Les Verts (Dominique Allain) fassent un recours au tribunal administratif pour non respect de la loi sur l'air, pour que l'aménagement cyclable soit réalisé par la suite.

Il faut avoir la mémoire des faits concernant les pistes cyclables, je crois bien en avoir un peu, mais sans doute P. Labaune a-t-il oublié ?

Quant à son travail de parlementaire P. Labaune n'en parle que par sa présence sur le terrain en porte à porte 4h par jour, et sa  réserve parlementaire versée aux communes, ce qui est important mais nous aurions aimé une petite évocation de ses travaux de parlementaire. Peut-être est-ce trop important et cela ne tiendrait pas sur un tract ?

Puisque Patrik Labaune envoie un tract municipal, je vous renvoie à un article de mon blog pendant la campagne des municipales en 2008.Faut-il faire confiance à P.Labaune comme maire ?

 

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:44

IMG_0701.jpeg

 

 

Nous prenons beaucoup de plaisir à faire campagne.

Biensûr  pour la rencontre avec les habitantEs qui ne voient jamais personne disent-t-ils et aussi pour les paysages.

Ici Patrick au -dessus de Crozes-Hermitage.

Samedi soir nous allons pique-niquer au sommet de la circonscription  que nous recherchons nous avons franchi déjà les 290m !!

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:40

IMG_0702.jpeg

 

Photo prise devant la mairie de Crozes-Hermitage.

le colleur n'a pas dû faire attention, Patrick a disparu et on ne sait pas de quel parti je suis la candidate!

Repost 0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:47

 

En tant que candidat-e aux élections législatives, quelle politique migratoire comptez-vous porter au niveau Français et Européen, et dans quelle mesure implique-t-elle la révision des politiques en cours ?

 

 

 

Il est urgent de mettre en œuvre une politique d'immigration ouverte et humaniste, celle qui a fait la France depuis des siècles, et qui permet une autre approche des rapports Nord-Sud que la guerre aux migrants que mène actuellement l'Union européenne. Pour moi, le “droit à la mobilité”, qui figure dans la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, est un élément fondamental de la liberté de chaque être humain. C’est pourquoi je suis favorable à la régularisation de la situation administrative des étranger-e-s présent-e-s sur notre territoire en rompant avec l'arbitraire et les disparités de pratiques entre les Préfectures. Il me paraît aussi important d’encadrer les contrôles d'identité. Députée, je me battrai également pour la fermeture des prisons administratives que sont les centres de rétention et pour l’abrogation du délit de solidarité. Enfin, je considère qu’il faut rendre possible l’accès à une citoyenneté de résidence et faciliter l'accès à la nationalité française, en particulier pour les personnes nées ou éduquées en France.


Députée je demanderai la suppression des procédures prioritaires et de la notion de pays dits  "sûrs" et que la procédure d'asile ne soit plus rattachée avec le Ministère de l'Intérieur mais avec le Ministère des affaires sociales.


 

Repost 0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:44

En tant que candidat-e aux élections législatives, quelle est votre position sur la régulation des marchés agricoles et la défense des agricultures paysannes ?

 

 

En l’état actuel des choses, la majorité de l’agriculture française, basée sur les grandes exploitations, génère une artificialisation des milieux (produits chimiques de synthèse, semences standards, races animales productives et standardisées élevées hors sol), la dégradation des ressources en eau, une consommation croissante d'énergie, la concentration des moyens de production (mécanisation exacerbée, agrandissement, endettement, diminution du nombre d’emplois agricoles, etc.). Au niveau international, pour répondre aux exigences des marchés internationaux, les petits paysans abandonnent les cultures vivrières pour se spécialiser sur les besoins d’une consommation insoutenable en Occident (agrocarburants, élevage…), au prix de famines et d’instabilité économique désastreuses. Mon objectif est de tout faire pour passer d’un modèle productiviste et industriel à un modèle conçu par et pour les paysans et les consommateurs d’ici et d’ailleurs et non plus pour l’exportation sur des marchés mondiaux artificiels et perméables à la spéculation financière. Au niveau international, il faut reconstruire l'Accord sur l'agriculture de l'OMC sur le droit inaliénable des peuples à produire leur propre alimentation, donc sur la souveraineté alimentaire, par une protection efficace à l'importation. Cela stabilisera les prix à un niveau rémunérateur pour les agriculteurs familiaux, avec une régulation internationale interdisant la spéculation. Au niveau national, il est aussi fondamental de défendre les petites exploitations paysannes – elles sont nombreuses dans notre circonscription de la Drôme – en protégeant les terres agricoles, en aidant les jeunes agriculteurs à reprendre les exploitations de leurs aînés, et en accompagnant la mutation vers une agriculture plus écologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Pages